Quote this publication Share Print

SELINCRO (nalméfène), antagoniste opioïde

ADDICTOLOGIE - Nouveau médicament
Opinions on drugs - Posted on Mar 03 2014

Reason for request

Inclusion

Progrès thérapeutique mineur pour réduire la consommation d’alcool

  • SELINCRO a l’AMM pour réduire la consommation d’alcool des adultes ayant une dépendance à l’alcool avec une consommation à risque élevé, sans symptômes physiques de sevrage et ne nécessitant pas un sevrage immédiat.
  • Il doit être associé à un suivi psychosocial continu axé sur l’observance thérapeutique et la réduction de la consommation d’alcool.
  • Son effet sur la réduction de la consommation d’alcool est faible : réduction versus placebo d’environ 3 jours par mois de consommation élevée d’alcool.

Actual benefit

Modéré La Commission considère que le service médical rendu par SELINCRO est modéré dans l’indication de l’AMM. La Commission donne un avis favorable à l'inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux et sur la liste des spécialités agréées à l’usage des collectivités dans l’indication : réduction de la consommation d’alcool chez les patients adultes ayant une dépendance à l’alcool avec une consommation d’alcool à risque élevé, ne présentant pas de symptômes physiques.


Improvement in actual benefit

IV (mineur) Au vu des données disponibles, la commission considère que SELINCRO, en association à une prise en charge psychosociale, apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) par rapport à une prise en charge psychosociale seule dans le traitement de l’alcoolodépendance.