Share Impression

Césariennes programmées à terme : des maternités s’engagent dans l’optimisation de la pertinence

Communiqué de presse - Mis en ligne le 10 mars 2014
10 mars 2014

En France, près d’une femme sur cinq accouche par césarienne. Face à l’hétérogénéité des pratiques et afin d’optimiser la pertinence des césariennes programmées à terme, une expérimentation a été lancée en décembre 2012 par la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) et la Haute Autorité de santé (HAS). Seize régions et 20% des maternités françaises – soit 120 équipes volontaires – sont engagées dans une démarche qualité dont les résultats seront partagés au cours d’un séminaire final le 13 novembre prochain.

Certaines circonstances de grossesse (utérus cicatriciel, présentation par le siège,…) peuvent nécessiter de programmer en amont de l’accouchement une césarienne à terme. Pour être pertinente, cette décision doit faire la balance entre les avantages et inconvénients des deux modes d’accouchement. Afin d’optimiser les pratiques existantes, la césarienne programmée à terme a ainsi fait l’objet d’une expérimentation dans le cadre de la démarche nationale d’amélioration de la pertinence des soins initiée mi-2011 par le ministère chargé de la Santé, l’Assurance maladie et la HAS.

 

Pilotage de l’expérimentation : un partenariat entre professionnels et institutionnels efficace

Le pilotage de cette expérimentation est conduit par des représentants de la Fédération des réseaux de santé en périnatalité, du Collège national des gynécologues et obstétriciens français, du Collège national des sages-femmes, de la HAS et de la DGOS, relayé par les Agences régionales de santé.  Pour compléter ce pilotage, les réseaux de périnatalité accompagnent les maternités sur le terrain en leur apportant un soutien méthodologique. L’investissement des professionnels et des institutionnels a permis un engagement conséquent des maternités (120 équipes volontaires) et une bonne représentativité des différents statuts et types d’établissements, selon une répartition proche de la distribution nationale.

 

Bilan à mi-parcours de l’expérimentation : 2 objectifs de qualité plébiscités

Après analyse de leurs pratiques et à partir des recommandations 2012 de la HAS, les maternités volontaires identifient un objectif de qualité avant de mettre en place un programme d’amélioration de leurs pratiques. Ce travail est mené en concertation avec tous les professionnels intervenant à chaque étape du suivi de la grossesse.

Le bilan d’étape, effectué début 2014 lors d’un séminaire de partage d’expérience des équipes engagées dans l’expérimentation, a révélé que deux objectifs d’amélioration des pratiques ont majoritairement été retenus par les équipes :
- la programmation effective de la césarienne après 39 semaines d’aménorrhée ;
- et la structuration du partage d’information sur le mode d’accouchement entre les professionnels de santé, la femme enceinte et son entourage.

Les outils d’analyse et amélioration des pratiques développés au cours de l’expérimentation, ainsi que les témoignages sur les démarches, sont partagés sur le site de la HAS dans la rubrique « Retours d’expérience ».

 

Des résultats attendus pour novembre 2014

Les rapports finaux de l’expérimentation seront complétés par les maternités participantes en juin prochain et les résultats présentés le 13 novembre lors d’un séminaire de clôture au ministère chargé de la Santé.

 

Contacts presse

Logo Ministère des Affaires Sociales et de la Santé

Direction générale de l’offre de soins (DGOS)
Contact : Lucie DUFOUR
01 40 56 47 43
lucie.dufour@sante.gouv.fr

 

logo HAS

Haute Autorité de Santé (HAS)
Responsable du service presse : Florence GAUDIN
Contact : Xabi VELAZQUEZ
01 55 93 73 18
contact.presse@has-sante.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous contacter

Service de presse HAS
  • Florence Gaudin - Chef de service
    Gilles Djéyaramane - Attaché de presse
    Marina Malikité - Attachée de presse
    Julia Vollerin - Attachée de presse
  • Tél : 01.55.93.73.17 / 73.18 / 73.52 (n° réservés aux journalistes)
  • contact.presse@has-sante.fr

    Contacter l'accueil de la HAS : 01 55 93 70 00

     
  • Nous contacter

Voir aussi