Share Impression

Comment organiser les fonctions d’appui aux professionnels de soins primaires

Outil d'amélioration des pratiques professionnelles - Mis en ligne le 26 sept. 2014

La mise en place de fonctions d’appui consiste à proposer aux professionnels de premier recours des aides pour organiser les parcours des patients en situation complexe. Il peut s’agir de prestations ponctuelles (par ex l’évaluation multidimensionnelle des personnes âgées) ou plus durables (par ex une assistance personnalisée au parcours des personnes en grande difficulté sanitaires ou sociales)

Leur déploiement est une mission des ARS : il fait suite à une évaluation des besoins et est cohérent avec le projet régional de santé. Ce déploiement doit tenir compte des cinq conditions d’efficacité repérées dans la littérature :

  • l’inscription dans une dynamique d’intégration territoriale, apportant des outils communs pour évaluer et orienter les personnes ;
  • la localisation du dispositif d’appui en proximité des médecins et des équipes de santé primaire ;
  • un ciblage approprié des patients pouvant en bénéficier ;
  • l’aide à l’organisation des transitions hôpital-domicile, intervention qui a un fort niveau de preuve sur le recours aux soins ;
  • la transmission d’outils, de savoirs et de savoir-faire aux professionnels de santé.

Cette fiche traite du contenu des fonctions d’appui et des facteurs conditionnant leur efficacité, y compris en termes d’organisation. Elle n’aborde pas les aspects réglementaires de cette organisation.

Voir aussi

Toutes nos publications sur