Share Impression

DECISION N° 2015.0178/DC/SEM du 8 juillet 2015 du collège de la Haute Autorité de Santé adoptant la recommandation relative à la prise en charge à titre dérogatoire d'AVASTIN (bevacizumab) dans le cadre d’une recommandation temporaire d’utilisation

Recommandation de la HAS relative à la prise en charge à titre dérogatoire d'AVASTIN (bevacizumab) dans le cadre d’une recommandation temporaire d’utilisation
Avis et décisions de la HAS - Mis en ligne le 10 juil. 2015
Avis et décisions de la HAS
Considérant l’ensemble des informations suivantes :# * la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), première de cause de malvoyance après 65 ans dans les pays occidentaux. * l’absence de spécialité remboursable de même principe actif, de même dosage et de même forme pharmaceutique ; * le fait que le bevacizumab ait un intérêt thérapeutique pour les patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l’âge exsudative néovasculaire choroïdienne rétrofovéolaire,# le Collège de la HAS considère que la spécialité AVASTIN 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion peut faire l’objet d’une prise en charge dérogatoire dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge exsudative néovasculaire choroïdienne rétrofovéolaire dans les situations où le prescripteur juge son utilisation indispensable pour améliorer l’état de santé des patients ou éviter leur dégradation.