Share Impression

DECISION N° 2015.0196/DC/SEM du 2 septembre 2015 du collège de la Haute Autorité de Santé adoptant la recommandation relative à la prise en charge à titre dérogatoire de CIRCADIN (melatonine) dans le cadre d’une recommandation temporaire d’utilisation

Recommandation de la HAS relative à la prise en charge à titre dérogatoire de CIRCADIN (melatonine) dans le cadre d’une recommandation temporaire d’utilisation
Avis et décisions de la HAS - Mis en ligne le 07 sept. 2015
Avis et décisions de la HAS
Considérant l’ensemble des informations suivantes :# *la pathologie, le trouble du rythme veille-sommeil (TRSV) est fréquente chez l’enfant ayant une pathologie du développement neurologique ou psychiatrique et peut être associé à d’importantes répercussions sur la qualité de vie de l’enfant et de sa famille,# *l’absence d’alternative appropriée et remboursable, chez les patients chez lesquels le TRVS est associé à des troubles développementaux et des maladies neurogénétiques comme le syndrome de Rett, le syndrome de Smith-Magenis, le syndrome d’Angelman, la sclérose tubéreuse de Bourneville ou des troubles autistique,# *le fait que l’utilisation de ce médicament semble indispensable pour le traitement de ces enfants afin d’améliorer leur état de santé ou d’éviter sa dégradation,# le Collège de la HAS considère que les spécialités CIRCADIN 2 mg, comprimés à libération prolongée doit faire l’objet d’une prise en charge dérogatoire dans l’indication : « enfants âgés de 6 ans et plus ayant un trouble du rythme veille-sommeil associé à des troubles développementaux et des maladies neurogénétiques comme le syndrome de Rett, le syndrome de Smith-Magenis, le syndrome d’Angelman, la sclérose tubéreuse de Bourneville ou des troubles autistiques ».