Citer cette publication Share Impression

HUMIRA (adalimumab), antiTNFα

DERMATOLOGIE - Nouvelle indication
Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 26 mai 2016

Nature de la demande

Extension d'indication

Intérêt clinique insuffisant dans la prise en charge de l’hidrosadénite suppurée (maladie de Verneuil) modérée à sévère.

 

  • HUMIRA a désormais l’AMM dans le traitement de l’hidrosadénite suppurée (maladie de Verneuil) active, modérée à sévère, chez les adultes en cas de réponse insuffisante au traitement systémique conventionnel.
  • Son efficacité, évaluée par un score clinique peu pertinent, est modeste et limitée dans le temps. Il n’y a pas de donnée sur l’accès ou la facilitation du geste chirrugical.
  • Aucun bénéfice sur la qualité de vie, pourtant particulièrement altérée dans cette maladie, n’a été démontré.
  • Les données de tolérance à long terme dans cette indication sont limitées.

 

 


Service Médical Rendu (SMR)

Insuffisant

Le service médical rendu par HUMIRA est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans l’indication « traitement de l'hidrosadénite suppurée ( maladie de Verneuil ) active, modérée à sévère, chez les patients adultes en cas de réponse insuffisante au traitement systémique conventionnel de l’HS » compte tenu : 

  • d’une efficacité très modeste et limitée dans le temps principalement évaluée à partir d’un score peu cliniquement pertinent ;
  • de l’absence de bénéfice démontré en termes de qualité de vie pourtant particulièrement altérée dans les formes sévères de cette pathologie ; 
  • et des incertitudes majeures sur la tolérance à long terme aux doses préconisées.

Nous contacter

Évaluation des médicaments