Citer cette publication Share Impression

Moyens thérapeutiques pour ralentir la progression de l’insuffisance rénale chronique chez l’adulte

Recommandation de bonne pratique - Mis en ligne le 01 sept. 2004

Ces recommandations portent sur les moyens thérapeutiques qui permettent de ralentir la progression de l'insuffisance rénale chronique (IRC), et donc de retarder un traitement de suppléance par dialyse ou transplantation rénale, chez des patients adultes atteints d'IRC modérée (débit de filtration glomérulaire compris entre 30 et 60 ml/min).
Les moyens thérapeutiques évalués dans ces recommandations sont :

  1. Les traitements antihypertenseurs
  2. Le régime restreint en protéines
  3. Le traitement des dyslipidémies
  4. Le traitement de l'anémie
  5. Le traitement de l'obésité
  6. Le sevrage tabagique

Pour diagnostiquer une insuffisance rénale chronique chez l’adulte, la fonction rénale doit être évaluée en pratique, à partir de la créatininémie, par l’estimation du débit de filtration glomérulaire (DFG) et non plus par l’estimation de la clairance de la créatinine selon la formule de Cockcroft et Gault L’équation CKD-EPI pour estimer le DFG et la méthode enzymatique standardisée IDMS pour doser la créatinine, qui sont les procédés les plus performants, sont à utiliser (cf. fiche bon usage des technologies de santé : diagnostic de l’insuffisance rénale).


Nous contacter

Service des bonnes pratiques professionnelles
Toutes nos publications sur