Share Impression

Traiter l’hypertension artérielle essentielle non compliquée - Comment choisir entre IEC et sartans ?

Communiqué de presse - Mis en ligne le 03 oct. 2008
3 octobre 2008

La Haute Autorité de Santé publie une fiche « Bon usage des médicaments » dont l’objectif est d’aider le praticien, lorsque celui-ci est amené à prescrire un antihypertenseur de la classe des inhibiteurs du système rénine-angiotensine, à choisir entre inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC) et sartans. La HAS recommande de prescrire un IEC en première intention et de réserver les sartans aux patients qui présentent une toux sèche sous IEC.

  • Principaux résultats

Les IEC (inhibiteurs de l’enzyme de conversion) et les sartans (antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II) ont une efficacité similaire dans le traitement de l’hypertension artérielle essentielle non compliquée. Leurs effets indésirables sont comparables bien que la prise d’un IEC provoque parfois une toux sèche qui disparaît toutefois à l’arrêt du traitement.
Les sartans sont plus coûteux que les IEC et n’ont pas démontré, dans l’hypertension artérielle essentielle non compliquée, d’efficacité supérieure. Lorsque le médecin est amené à prescrire un inhibiteur du système rénine-angiotensine pour traiter une HTA essentielle non compliquée, il est donc recommandé de prescrire un IEC en première intention et de réserver les sartans aux patients qui tolèrent mal les IEC (toux sèche).

  • Prescrire un traitement antihypertenseur

Les IEC et les sartans sont deux classes d’inhibiteurs du système rénine-angiotensine. Ils représentent, avec les diurétiques thiazidiques, les bêtabloquants et les inhibiteurs calciques, les cinq classes d’antihypertenseurs recommandées par la HAS dans le traitement de l’HTA essentielle non compliquée.

Le choix d’un antihypertenseur, en première intention, se fait en fonction de critères médicaux (situation clinique du patient dont les comorbidités, tolérance des médicaments, surveillance du traitement). Dans tous les cas, il est recommandé de prescrire le traitement anti-hypertenseur le plus économique compatible avec la qualité des soins.

  • Les fiches Bon usage du médicament

Les fiches Bon usage du médicament informent sur la pertinence d’utiliser ou non un traitement dans une indication donnée. Elaborées à partir de sources référencées, elles permettent de replacer un traitement dans une stratégie thérapeutique en tenant compte d’indicateurs médicaux (intérêt clinique, progrès thérapeutique) et médico-économiques. L’objectif de ces fiches, destinées aux médecins et aux pharmaciens, est de favoriser un usage optimal des traitements.

  • Fiche Bon usage des médicaments

« Les inhibiteurs du système rénine-angiotensine dans l’HTA essentielle non compliquée Les inhibiteurs du système rénine-angiotensine dans l’HTA essentielle non compliquée »

Nous contacter

Responsable du service presse
Service Presse
  • Florence Gaudin - Chef de service
    Gilles Djéyaramane - Attaché de presse
    Marina Malikité - Attachée de presse
    Julia Vollerin - Attachée de presse
  • Tél : +33 1.55.93.73.17 / 73.18 / 73.52 (réservé aux journalistes)
  •  
  • Nous contacter