Citer cette publication Share Impression

Mesure de l’insulinorésistance et de l’insulinosécrétion

Evaluation des technologies de santé - Mis en ligne le 18 oct. 2006

L’insulinorésistance se définit comme un état de diminution de la réponse cellulaire et tissulaire à l’insuline. Associée à la diminution de la capacité sécrétoire de l’insuline, elle conduit au développement du diabète de type 2. Les actes de mesure de la sensibilité à l'insuline par administration intraveineuse de glucose et d'insuline, avec ou sans mesure de la production hépatique de glucose, encore appelés clamp euglycémique hyperinsulinémique sont des techniques de détermination du degré de l’insulinorésistance d’un patient et du siège de cette insulinorésistance (périphérique ou hépatique) dans le cas de mesure de la production hépatique de glucose. L’acte de mesure de la sécrétion de l'insuline, par administration intraveineuse de glucose, est une technique de détermination du degré de la sécrétion d’insuline par les cellules bêta pancréatiques du patient. Ce rapport décrit l’évaluation de l’efficacité et de la place de ces actes dans la stratégie de prise en charge des patients insulinorésistants.

Nous contacter

Évaluation des actes professionnels

Voir aussi

Toutes nos publications sur