English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression
Recommandation en santé publique

Dépistage de la rétinopathie diabétique par lecture différée de photographies du fond d’œil

Recommandations en santé publique

Date de validation
décembre 2010

L’objectif du dépistage de la rétinopathie diabétique est de prévenir la déficience visuelle due à la rétinopathie, par l’identification précoce de la maladie et la mise en place d’une intervention adaptée. Tous les diabétiques ne bénéficient pas d’un suivi ophtalmologique annuel tel que recommandé. L’objectif général de ces recommandations en santé publique est d’améliorer le dépistage de la rétinopathie, en précisant les populations à dépister et les rythmes d’examen du fond d’œil des diabétiques, et en évaluant quels peuvent être l’intérêt et les conditions de réalisation d’un dépistage par lecture différée par l’ophtalmologiste de photographies du fond d’œil.

 

Un dépistage de la rétinopathie diabétique tous les deux ans est suffisant sous certaines conditions. La rétinopathie diabétique est une complication oculaire d’une maladie chronique : son dépistage s’inscrit dans la prise en charge globale du diabète. Les recommandations françaises définissant le diagnostic et le traitement de la rétinopathie diabétique selon les stades de gravité de la maladie doivent être établies selon une méthode validée. Il existe plusieurs techniques et modalités organisationnelles de dépistage de la rétinopathie diabétique dont le rapport détaille les critères de qualité et les conditions de mise en œuvre. Les raisons à l’origine d’un dépistage insuffisant de la rétinopathie diabétique sont multiples et variables selon le territoire considéré et la population concernée. Compte tenu de la diversité des situations, il n’est pas possible de privilégier une stratégie de dépistage de la rétinopathie unique pour l’ensemble du territoire national ; l’échelon régional semble être une échelle pertinente pour évaluer les besoins et déterminer les solutions les plus adaptées

Documents

Mis en ligne le 04 mars 2011