English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
Accueil Évaluation & Recommandation Médicaments Synthèses d'avis et fiches bon usage
impression
Avis sur les Médicaments

VICTRELIS

Substance active (DCI)
  • bocéprévir

Nature de la demande
Inscription Sécurité sociale et Collectivités

Avis de la CT du 14 décembre 2011

Progrès thérapeutique modéré chez les adultes prétraités et mineur chez les adultes non prétraités dans l’hépatite C chronique de génotype 1

 

  • VICTRELIS, en association au peginterféron alfa/ribavirine, a l’AMM dans l’hépatite C chronique de génotype 1, chez l’adulte ayant une maladie hépatique compensée, non préalablement traités ou en échec à un précédent traitement.
  • L’adjonction du bocéprévir au peginterféron/ribavirine s’est traduite par une augmentation du pourcentage de réponse virologique soutenue (charge virale indétectable à la 24e semaine suivant l’arrêt du traitement), augmentation notable chez les patients naïfs, mais plus importante chez les adultes en échec à un traitement antérieur.
  • L’anémie est accrue de façon significative avec l’ajout du bocéprévir à l’association peginterféron alfa/ribavirine. Sa prise en charge optimale reste à déterminer.
  • La durée totale de traitement peut être réduite de 48 à 28 semaines, uniquement chez les patients non cirrhotiques non préalablement traités qui obtiennent une réponse rapide durant le traitement.

Pour en savoir plus, téléchargez la synthèse ou l'avis complet ci-dessous


Service Médical Rendu (SMR)

Important Le service médical rendu par VICTRELIS est important.


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

III (modéré) La Commission considère que l'adjonction du bocéprévir à la bithérapie par peginterféron/ribavirine apporte par rapport à cette bithérapie une ASMR de niveau III (modérée) chez les adultes en échec de traitement dans le traitement de l'hépatite C chronique de génotype 1, en l'absence de décompensation hépatique.
IV (mineur) La Commission considère que l'adjonction du bocéprévir à la bithérapie par peginterféron/ribavirine apporte par rapport à cette bithérapie une ASMR de niveau IV (mineure) chez les adultes non préalablement traités.


Documents

Code ATC
  • J05AE12
Laboratoire / fabricant
Laboratoire MSD FRANCE

Présentation

VICTRELIS 200 mg, gélule
B/336 - Code CIP : 4194679

Mis en ligne le 14 déc. 2011