icone-retour-accueil  > Dossiers spéciaux  > Orthopédie & Traumatologie  >  Fracture du col fémoral après 80 ans

Fracture du col fémoral après 80 ans

10.11.2015

Les fractures de l'extrémité supérieure du fémur sont un événement majeur dans la vie d’une personne âgée. C'est une pathologie grave, responsable d'un décès périopératoire sur deux en traumatologie, avec une mortalité de 30 % à un an. Mortalité et morbidité dépendent de l'état général, psychique et moteur des patients.

C’est un enjeu de santé publique à l’origine de 79 000 séjours hospitaliers en 2009. Entre 1946 et 2009, l’espérance de vie a augmenté de 22 ans et devrait approcher 86 ans pour les hommes et 91 ans pour les femmes en 2060. Les patients de plus de 80 ans représenteront 12 % de la population en 2023, avec une fréquence des fractures du col fémoral estimée à 33 pour 1 000 femmes. 

L’indication du type de chirurgie n’est pas primordiale, au contraire de facteurs médicaux, incluant l’anémie et l’état nutritionnel préopératoires. L’amélioration du pronostic passe par une correction préalable des paramètres métaboliques, hémodynamiques et hydro électrolytiques, sans compromettre l’équilibre des fréquentes pathologies associées (diabète, Parkinson, ostéoporose avec son cortège de fractures). Seules des filières orthogériatriques permettront de meilleures conditions de prise en charge chirurgicale dans des délais raisonnables, en évitant jeunes prolongés et répétés.

Après 80 ans, les fractures intracapsulaires déplacées justifient une arthroplastie, mais l'ostéosynthèse garde sa place dans les fractures peu déplacées. Enfin l’ostéosynthèse doit rester le traitement de choix des fractures extra capsulaires, car elle donne les mêmes résultats fonctionnels que les arthroplasties avec des complications moins graves.

Le 10 novembre 2015
Pr Philippe Massin – Chirurgie orthopédique et Traumatologie – Hôpital Bichat – Claude Bernard (Consultez la déclaration d’intérêt du Pr P. Massin)
Les propos tenus dans cet article sont sous la responsabilité de leur auteur.

Nous contacter