Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles - Points-clés et solutions

Check-list sécurité du patient au bloc opératoire en chirurgie infantile

Points clés et solutions pour la sécurité du patient

Date de validation
décembre 2015

 

Contexte et enjeux

La prise en charge au bloc opératoire d’un enfant en bas âge (de moins de 6 ans) ou d’âge préverbal comporte des risques liés aux spécificités de cette population. Si la check-list HAS « sécurité du patient au bloc opératoire » (v.2011)  permet de définir les barrières nécessaires et répond aux scénarios possibles chez le grand enfant et l’adulte, de nombreux critères manquent de précision ou font défaut pour une mise en œuvre notamment chez l’enfant de moins de 6 ans. 

 

Analyse

Ce constat a été mis en évidence par des déclarations spontanées d’événements indésirables associés aux soins (EIAS) survenus à des chirurgiens pédiatres engagés dans la démarche d’accréditation des médecins et des équipes médicales. L’organisme agréé de chirurgie pédiatrique (OA CHIRPED) a réalisé, en octobre 2014, une analyse approfondie des 279 EIAS enregistrés dans sa base de retour d’expérience. En étudiant de manière plus approfondie ces EIAS, 157 étaient concernés par la mise en oeuvre de la check-list. Pour 58 d’entre eux, soit 37 % des cas, la check-list s’était révélée inefficace. Conformément à la littérature, la check-list a souvent manqué sa cible de sécurité pour les opérés de moins de 6 ans ou d’âge préverbal. En effet, si certains événements indésirables relèvent de défaillances dans la réalisation de la check-list, beaucoup sont liés à l’absence d’items spécifiques à la chirurgie infantile.

 

Comment réduire les risques ?

 Ces items ont été identifiés et 5 points clés sont proposés en chirurgie infantile pour compléter la check-list existante :

  • associer les parents lors de la vérification de l'identité, de l'intervention et du site opératoire,
  • disposer d’une autorisation d’opérer signée, 
  • prévoir une installation, du matériel et des prescriptions adaptés à l’âge, au poids et à la taille du patient,
  • prévenir l’hypothermie per-opératoire,
  • définir des seuils d’alerte spécifiques pour la période post-opératoire.

 

L’objectif proposé de la solution pour la sécurité du patient est de contribuer à sécuriser la prise en charge du jeune enfant opéré en intégrant dans une nouvelle version de la check-list HAS (V.2016) et son mode d’emploi qui lui est associé, ces 5 points clés, sans créer de document supplémentaire.

Cette nouvelle check-list HAS, version 2016 « sécurité du patient au bloc opératoire » et son mode d’emploi se substituent ainsi à la version 2011 des documents. Leur mise en œuvre doit être intégrée au déroulement des programmes opératoires et réalisée selon les préconisations de la HAS.

 

Documents

Mis en ligne le 15 févr. 2016