English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée

Rechercher par silhouette

impression

Les autres check-lists

Sections

 

Sur les mêmes principes que la Check-list « Sécurité du patient au bloc opératoire » (vérification de critères essentiels, partage des informations au sein de l’équipe), la HAS a travaillé avec les sociétés savantes et organisations professionnelles concernées par d’autres activités interventionnelles pour réaliser des supports adaptés.

 

Les différentes check-list HAS

Check-list «sécurité du patient en endoscopie digestive» 

Suite à l'évolution des recommandations visant à réduire les risques de transmission d’agents transmissibles non conventionnels lors des actes invasifs, le Conseil National Professionnel des Hépato-Gastro-Entérologues (CNP HGE) et la Société Française d'Endoscopie Digestive (SFED) ont souhaité faire évoluer la Check-list "Sécurité du patient en Endoscopie". Ce format a également été validé par la Société Française d'Hygiène Hospitalière (SF2H).

Selon ces dernières recommandations, l'endoscopie digestive n’est pas considérée comme un acte à risque de transmission d'ATNC pour tous les patients, mais seulement pour les patients suspects ou atteints d'EST car dans cette situation les formations lymphoïdes organisées sont classées somme  tissu à risque pour la variante de la MCJ (v-MCJ). La modification introduite dans la check-list concerne l'ajout d'un critère visant à s'assurer que le statut du patient a été bien catégorisé dans une des deux classes suivantes :

  1. ni suspect cliniquement ni atteint d’EST,
  2. suspect ou atteint d'EST. Cette catégorisation est recueillie sous responsabilité médicale et les modalités de cette catégorisation y compris sa traçabilité relèvent de l’organisation du service et/ou de l’établissement.

Le critère est donc formulé de la manière suivante :

  • Patient suspect ou atteint d'EST : Oui *  Non *

Une réponse positive amènerait en cas de réalisation de l'endoscopie, une prise en charge des matériels selon les protocoles de l'établissement en lien avec l'Instruction DGS/R13 no 2011-449 du 1er décembre 2011.

 

 

Check-list «sécurité du patient en endoscopie bronchique» 

La HAS et la Fédération Française de Pneumologie (FFP) ont souhaité faire évoluer la Check-list "Sécurité du patient en Endoscopie", également validée par la Société Française d'Hygiène Hospitalière (SF2H).

Comme l'endoscopie digestive, l'endoscopie bronchique n’est pas considérée comme un acte à risque de transmission d'ATNC pour tous les patients : le même critère (Patient suspect ou atteint d'EST : Oui *  Non *) a ainsi été ajouté. 

 

 

Check-list «sécurité du patient en radiologie interventionnelle» 

 

Check-list «cathéters veineux centraux»

Le groupe de travail multiprofessionnel constitué pour créer cette check-list comportait des médecins et des soignants, représentant les sociétés savantes ou organisations professionnelles de la Réanimation (Collège de Réanimation de Langue Française), de l’Anesthésie (Collège Français d’Anesthésie-Réanimation), de la Néphrologie (Association des Sociétés et Syndicats de Néphrologues), de l’Hématologie (Société Française d’Hématologie), de la Nutrition Parentérale  (Société Française de Nutrition Entérale et Parentérale),, de la Cancérologie (Conseil National de Cancérologie), et des spécialités chirurgicales concernées. Le groupe comportait également la représentation de la Société Française d’Hygiène Hospitalière, des Comités de Coordination des Centres de Lutte contre les Infections Nosocomiales, de l’Institut de Veille Sanitaire. Enfin, les travaux ont associé des personnels soignants avec une forte expérience en ce domaine, issus de l’AP-HP et du RIFHOP (Réseau Île de France d'Hématologie Oncologie Pédiatrique).

 

Check-list «chimiothérapie» 

 

Check-list «de sortie d’hospitalisation supérieure à 24 heures »

Cette check-list de sortie est destinée à promouvoir la qualité de la sortie du patient hospitalisé en établissement de santé MCO ou de SSR (service de soins de suite et de réadaptation), d’un tablissement de santé mentale, ou d’un SLD (service de soins de longue durée). Elle s’adresse aux patients qui quittent une hospitalisation avec hébergement supérieur à 24 heures
 

 

 

Check-list élaborée par les sociétés savantes

Proposé par des sociétés savantes, des collèges professionnels ou des établissements de santé... Cet outil est mis à disposition des professionnels à titre informatif, afin de soutenir les dynamiques d'amélioration initiés localement. Il représente l'opinion de leurs auteurs (clairement identifiés) et n'engagent pas la responsabilité de la HAS. De ce fait, il n'est en  rien opposable, notamment dans la procédure de certification des établissements de santé.

 



Mis en ligne le 10 févr. 2016