Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
Accueil Recherche Avancée

Recherche

50 résultats pour votre recherche en texte intégral.

Trier par : Pertinence - Titre - Date - Type

Masquer les résumés

1. Maladie d'Alzheimer et maladies apparentées : diagnostic et prise en charge de l'apathie
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 9/10/2014

L’élaboration de cette recommandation de bonne pratique entre dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012. La recommandation sur la prise en charge des troubles du comportement perturbateurs chez les patients atteints de maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées publiées par la HAS en 2009 a exclu les troubles du comportement déficitaires ou de retrait tels que l’apathie, également très fréquente au cours de ces maladies. L’objectif d’amélioration des pratiques de cette recommandation est de définir chez des patients atteints de maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées : * la démarche diagnostique de l’apathie, qui comprend le diagnostic différentiel avec la dépression ; * la prise en charge de l’apathie, en précisant notamment les moyens thérapeutiques non médicamenteux.

2. Mise en oeuvre de l’éducation thérapeutique dans le cadre de l’expérimentation PAERPA
Guide maladie chronique  - Mis en ligne le 26/9/2014

La HAS a élaboré et validé avec les professionnels de santé, un Cahier des Charges et des Cadres Référentiels pour la mise en œuvre de l'éducation thérapeutique du patient (ETP) dans le cadre de l'expérimentation PAERPA (Personnes Agées En risque de Perte d’Autonomie).

3. Guide parcours de soins maladie de Parkinson
Guide maladie chronique  - Mis en ligne le 3/7/2014

Le guide du parcours de soins décrit la prise en charge usuelle d’une personne ayant une maladie de Parkinson. Il cible principalement les professionnels impliqués dans la prise en charge globale des patients. Tenant compte de la pluri-professionnalité de la prise en charge, le guide aborde aussi le rôle, la place et les modalités de coordination des différents professionnels. Le guide du parcours de soins est accompagné d'une synthèse focalisée sur les points critiques de la prise en charge et d'un schéma du parcours du patient.

4. Expérimentation article 70
Etudes et Rapports  - Mis en ligne le 16/6/2014

L’article 70 de la LFSS 2012 propose des expérimentations visant à améliorer l’organisation et la coordination des parcours de santé des personnes âgées afin de prévenir les recours évitables à l’hospitalisation (module 1) et de coordonner les soins en sortie d’hospitalisation (module 2). En tant qu’évaluateur de ces projets, la HAS accompagne les acteurs des projets, ARS et promoteurs. Dans ce cadre, elle a élaboré un second rapport d’analyse des projets article 70 qui présente l’analyse globale des onze projets menée fin 2013, en s’attachant à identifier la présence des différentes activités et stratégies mises en œuvre dans les projets, leur déclinaison et leur cohérence. Cette analyse est discutée avec les porteurs de projet, afin de les aider dans leur travail de maturation.

5. Plan personnalisé de santé (PPS) PAERPA
Guide maladie chronique  - Mis en ligne le 26/5/2014

La HAS a élaboré un modèle de plan personnalisé de santé (PPS), à la demande du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, dans le cadre de la mise en œuvre des expérimentations « personnes âgées en risque de perte d’autonomie » (PAERPA).

6. Comment prendre en charge les personnes âgées fragiles en ambulatoire?
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 16/1/2014

L'objectif de cette fiche est de présenter des repères et des outils pour modéliser la démarche d’évaluation et la prise en charge des personnes âgées fragiles vivant à domicile. Cette fiche fait suite à la fiche « Comment repérer la fragilité en soins ambulatoires ? »

7. Le plan personnalisé de santé : un outil pour un parcours de soins coordonné du patient âgé fragile

Le plan personnalisé de santé vise à favoriser la prise en charge en équipe pluriprofessionnelle du patient âgé... Explications du Dr Emmanuel Corbillon (HAS).

Illustration PPS small

Article Webzine  - Mis en ligne le 5/12/2013
8. Situations vécues – Sortie d’un patient hospitalisé pour une chute au domicile

C’est arrivé à René... Ce qu’en dit le médecin du pôle SSR ...
Cas clinique recueilli par le Dr Jean Brami, Arielle Fontaine et Frédérique Haniquaut – HAS

Commentaires...
Sandrine Domecq et Sophie Vialle (CCECQA)

reeducation jambes senior medecin consu

Article Webzine  - Mis en ligne le 20/11/2013
9. Dégénérescence maculaire liée à l’âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique

La dégénérescence maculaire liée à l'âge est la principale cause de malvoyance chez les sujets âgés dans les pays industrialisés. La HAS a élaboré une recommandation professionnelle sur ce thème.

Vignette DMLA

Article Webzine  - Mis en ligne le 5/9/2013
10. Alzheimer : la coopération européenne Alcove publie ses recommandations

Après deux ans d’échanges et de travaux sur la prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées, une cinquantaine de recommandations ont été publiées en mars dernier...

Logo Alcove

Article Webzine  - Mis en ligne le 12/7/2013
11. Comment repérer la fragilité en soins ambulatoires ?
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 28/6/2013

Cette fiche vise à répondre aux questions qui se posent, en soins ambulatoires, sur l’organisation et les modalités du repérage précoce de la fragilité chez les personnes âgées afin de retarder la dépendance dite « évitable » et de prévenir la survenue d’événements défavorables.

12. Comment éviter les réhospitalisations évitables des personnes âgées ?
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 28/6/2013

Cette fiche cherche à préciser les points suivants :

  • les modalités du repérage des patients à haut risque de réhospitalisation,
  • la sélection d’interventions ayant un effet durable et un impact potentiellement favorable sur les coûts,
  • les rôles respectifs de l’équipe de soins primaires et de la coordination d’appui dans le suivi post-sortie,
  • la définition de la durée de la période de suivi spécifique après la sortie.
13. Dégénérescence maculaire liée à l’âge : prise en charge diagnostique et thérapeutique
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 22/4/2013

Cette recommandation a pour objectif d’optimiser la stratégie diagnostique des patients ayant une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et d’homogénéiser les bonnes pratiques de prise en charge thérapeutique de la DMLA.

Depuis la validation par le Collège de la HAS, la Direction générale de la santé a publié un point sur l'utilisation de la spécialité Avastin® par voie intra oculaire.

14. Maladie d’Alzheimer : du diagnostic à la prise en charge

La HAS a publié un document synthétisant l’ensemble de ses travaux sur la prise en charge des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Explications de Karine Petitprez (HAS).

FOCUS - Alzheimer_vignette

Article Webzine  - Mis en ligne le 19/2/2013
15. Prise en charge des troubles du sommeil chez le sujet âgé

En France, la consommation de somnifères est particulièrement élevée, notamment chez le sujet âgé. Explications du Dr Armelle Leperre-Desplanques (HAS).

Schema AP 44 - Plainte chronique&#

Article Webzine  - Mis en ligne le 29/11/2012
16. Troubles du sommeil : lutter contre le réflexe « somnifères »

La HAS se mobilise pour sensibiliser professionnels de santé et usagers à la consommation excessive de somnifères...

schema lettre instit 34 - Plainte&

Article Webzine  - Mis en ligne le 22/10/2012
17. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

"Arrêter les somnifères, c'est possible ?" "Retrouver un sommeil de qualité, c'est possible ?" La HAS présente des nouveaux outils de sensibilisation.

Article Webzine  - Mis en ligne le 5/10/2012
18. Maladie de Parkinson : le parcours de soins

La HAS a publié un guide sur le parcours de soins des personnes atteintes de maladie de Parkinson. Explications du Dr Emmanuel Corbillon (HAS).

Vignette Parkinson

Article Webzine  - Mis en ligne le 4/10/2012
19. Maladie d'Alzheimer et maladies apparentées : suivi médical des aidants naturels
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 10/9/2012

Ces recommandations portent sur l’organisation et le contenu d’une consultation annuelle qui est à proposer aux aidants naturels de personnes ayant une maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée. Sont concernés les aidants naturels ou informels de patients ayant une maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée diagnostiquée.

Les questions traitées sont les suivantes :

  • Définition des aidants naturels
  • Proposition d'une consultation annuelle
  • Contenu de la consultation annuelle
  • Interventions pouvant être proposées aux aidants naturels
  • Evaluation

L’élaboration de ces recommandations de bonne pratique s’intègre dans la mesure n° 3 du Plan Alzheimer 2008-2012 et répond également à une demande de la Direction de la sécurité sociale.

Le document suivant regroupe des outils pratiques, destinés notamment aux médecins généralistes, sur le dispositif d'annonce du diagnostic et d'accompagnement d'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer :

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : dispositif d’annonce du diagnostic et accompagnement

20. Vous accompagnez une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée : faites le point avec votre médecin traitant
Guide Patient  - Mis en ligne le 10/9/2012

Ce document d'information, destiné aux accompagnants de personne atteinte de la maladie d'Alzheimer ou de maladies apparentées, apporte des éléments d'information sur la consultation des aidants.

21. Bientraitance

La HAS et la FORAP publient un guide de promotion de la bientraitance en établissements de santé et en EHPAD.

Article Webzine  - Mis en ligne le 12/7/2012
22. Maladie d'Alzheimer et maladies apparentées : prise en charge des troubles du comportement perturbateurs
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 8/6/2012

Ces recommandations portent sur la prise en charge des troubles du comportement jugés par l’entourage (aidants et proches, professionnels intervenant auprès du patient, autres patients, etc.) comme dérangeants, perturbateurs, dangereux, que ce soit pour le patient ou pour autrui (opposition, agitation, agressivité, comportements moteurs aberrants, desinhibition, cris, idées délirantes, hallucinations, troubles du rythme veille-sommeil). Les troubles du comportement déficitaires ou de retrait (apathie, repli sur soi, dépression), également fréquents au cours de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées, et leur prise en charge ne sont pas traités dans ces RBP.

Ces recommandations visent à :

  • homogéiser les pratiques en termes de diagnostic, de prévention et de traitement des troubles du comportement perturbateurs ;
  • promouvoir les techniques de soins non médicamenteuses ;
  • éviter les prescriptions inappropriées, systématiques ou prolongées de psychotropes, en particulier de sédatifs et de neuroleptiques.

Ces recommandations ont été élaborées par la HAS dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012 (mesure 15).

Le document suivant regroupe des outils pratiques, destinés notamment aux médecins généralistes, sur le dispositif d'annonce du diagnostic et d'accompagnement d'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer :

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : dispositif d’annonce du diagnostic et accompagnement

23. Maladie de Parkinson - Parcours de soins
Parcours de soins  - Mis en ligne le 15/5/2012

La maladie de Parkinson est la cause la plus fréquente de syndrome parkinsonien, la seconde maladie neurodégénérative, après la maladie d'Alzheimer, et la seconde cause de handicap moteur d’origine neurologique chez le sujet âgé (après les accidents vasculaires cérébraux).

24. ALD n°16 - Maladie de Parkinson
Guide maladie chronique  - Mis en ligne le 15/5/2012

Les actes et prestations sont un document de référence pour le médecin traitant et le praticien conseil de l'assurance maladie pour l'élaboration du protocole de soins en vue de l'admission en ALD 16 "Maladie de Parkinson". Le guide à l’attention des patients, destiné à être remis par le médecin traitant, vise à soutenir le dialogue médecin-malade.

25. Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : annonce et accompagnement du diagnostic
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 2/5/2012

Ces recommandations portent sur l’annonce et l’accompagnement du diagnostic de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées. Sont concernés les patients souffrant d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée pour lesquels le diagnostic a été posé et doit être annoncé. La stratégie diagnostique n’est pas abordée dans ces recommandations.

Les questions traitées sont les suivantes :

  1. Prérequis à l’annonce du diagnostic
  2. Annonce du diagnostic
  3. Accompagnement du diagnostic
  4. Situations particulières (déni ou anosognosie ; angoisse majeure ; stade sévère de la maladie ; isolement social ; dégénérescence lobaire fronto-temporale ; opposition de la famille)

L’élaboration de ces recommandations de bonne pratique s’intègre dans la mesure n° 8 du Plan Alzheimer 2008-2012.

Le document suivant regroupe des outils pratiques, destinés notamment aux médecins généralistes, sur le dispositif d'annonce du diagnostic et d'accompagnement d'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer :

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : dispositif d’annonce du diagnostic et accompagnement

26. Plan Alzheimer

Bilan de la contribution de la HAS au troisième plan Alzheimer.

Article Webzine  - Mis en ligne le 13/4/2012
27. Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : diagnostic et prise en charge
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 30/12/2011

Suite au retrait par la Haute Autorité de Santé en mai 2011 de la recommandation de bonne pratique « Diagnostic et prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées » (publiée en mars 2008), un nouveau groupe de travail s’est vu confié la mission de réviser cette recommandation.

Les différents thèmes abordés sont :

  • la conduite à tenir devant un trouble cognitif
  • la conduite à tenir devant la suspicion d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée
  • les éléments du diagnostic étiologique de la maladie neuro-dégénérative ou vasculaire
  • la mise en place de la prise en charge
  • les traitements médicamenteux spécifiques
  • les interventions non médicamenteuses
  • les interventions portant sur les aidants (familiaux et professionnels)
  • les éléments du suivi.

Le diagnostic et la prise en charge de ces maladies nécessitent des compétences pluriprofessionnelles coordonnées. Ces recommandations sont destinées aux nombreux acteurs médicaux, mais aussi non médicaux, qui interviennent auprès de ces personnes.

Le document suivant regroupe des outils pratiques, destinés notamment aux médecins généralistes, sur le dispositif d'annonce du diagnostic et d'accompagnement d'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer :

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : dispositif d’annonce du diagnostic et accompagnement

28. Maladie d'Alzheimer : une nouvelle recommandation HAS

La HAS a actualisé sa recommandation « Diagnostic et prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées ».

Article Webzine  - Mis en ligne le 19/12/2011
29. Diagnostic et prise en charge de la maladie d'Alzheimer et des maladies apparentées
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 16/12/2011

Cette recommandation de bonne pratique est remplacée par la recommandation n°79.

30. Les médicaments de la maladie d’Alzheimer : résultats de la réévaluation

La Commission de la Transparence conclut à un intérêt thérapeutique faible des médicaments de la maladie d’Alzheimer.

Article Webzine  - Mis en ligne le 6/12/2011
31. Imagerie médicale et maladie d'Alzheimer
Article Webzine  - Mis en ligne le 1/12/2011
32. ALD n° 15 - Maladie d'Alzheimer et autres démences
Guide maladie chronique  - Mis en ligne le 9/7/2009

L’objectif de ce guide est d’expliciter pour les professionnels de santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d’un malade admis en ALD au titre de l’ALD 15 maladie d’Alzheimer et autres démences. C’est un outil pragmatique auquel le médecin traitant peut se référer notamment au moment d’établir le protocole de soins conjointement avec le médecin-conseil et le patient.

Ce guide concerne le diagnostic et la prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des principales maladies apparentées : démence vasculaire, démence à corps de Lewy, démence associée à une maladie de Parkinson et dégénérescence lobaire fronto-temporale).

33. Confusion aiguë chez la personne âgée : prise en charge initiale de l'agitation
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 8/7/2009

Ces recommandations concernent la prise en charge initiale de tous les patients âgés ayant une confusion aiguë et agités, avec ou sans démence connue sous-jacente. Si la prise en charge des patients atteints de maladie d’Alzheimer ou apparentés présente des spécificités, elle donne lieu à des recommandations spécifiques. Est exclue de ces recommandations la prise en charge de la confusion aiguë postopératoire.

Les recommandations visent à répondre aux questions suivantes :

  • Comment identifier une confusion aiguë ? Quels sont les symptômes de confusion aiguë à rechercher ? Quelles sont les indications de l’hospitalisation ?
  • Quelles sont les causes cliniques vitales ou évidentes à rechercher avant une sédation ?
  • Quelles sont les situations au cours de confusion aiguë chez les personnes âgées pour lesquelles une sédation médicamenteuse de courte durée est justifiée en complément des autres modalités de prise en charge ?
  • Quelles sont les modalités d’une sédation médicamenteuse de courte durée ?
  • Quelles modalités de surveillance mettre en œuvre une fois l’agitation contrôlée ?

Ces recommandations ont été élaborées par la HAS dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012 (mesure 15).

Le document suivant regroupe des outils pratiques, destinés notamment aux médecins généralistes, sur le dispositif d'annonce du diagnostic et d'accompagnement d'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer :

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées : dispositif d’annonce du diagnostic et accompagnement

34. Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 23/6/2009

Fournir aux professionnels de santé une démarche clinique d'évaluation et de prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées applicable à la pratique quotidienne.

Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles abordent les questions suivantes :

  1. Quelle est la définition des chutes répétées ?
  2. Quels sont les signes de gravité des chutes répétées ?
  3. Quel est le bilan à réaliser en cas de chutes répétées ? Que faut-il rechercher et comment ?
  4. Quelles sont les interventions permettant de prévenir les récidives de chutes et leurs complications ?

Ce travail complète les recommandations de bonnes pratiques professionnelles élaborées par la Société française de documentation et de recherche en médecine générale (SFDRMG) en partenariat avec la HAS, sur le thème : « Prévention des chutes accidentelles chez la personne âgée » publiées en 2005.

35. Critères d’EPP en gériatrie
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 30/9/2008
36. Modalités d'arrêt des benzodiazépines et médicaments apparentés chez le patient âgé
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 22/9/2008

Proposer des stratégies pour faciliter l’arrêt des benzodiazépines (BZD) et médicaments apparentés à l’ensemble des médecins amenés à renouveler une prescription de ces médicaments chez un patient âgé de plus de 65 ans.

Les patients concernés sont les patients âgés de plus de 65 ans recevant depuis au moins 30 jours un traitement par BZD ou médicaments apparentés.

Ces recommandations s’articulent autour des questions suivantes :

  1. Quels sont les risques liés à la consommation de BZD et les bénéfices de leur arrêt chez le patient âgé de plus de 65 ans ?
  2. Comment évaluer la difficulté de l’arrêt ?
  3. Comment diagnostiquer, prendre en charge et prévenir le syndrome de sevrage aux BZD ?
  4. Quelles sont les précautions particulières à l’arrêt des BZD chez le patient âgé de plus de 65 ans ?
  5. Quelles sont les stratégies d’arrêt des BZD chez le patient âgé de plus de 65 ans ?

Ces recommandations constituent une aide au prescripteur afin d'améliorer la prescription des BZD et médicaments apparentés chez le patient âgé de plus de 65 ans.

La HAS met à disposition des médecins un ensemble d'outils d'amélioration et d'évaluation des pratiques de prescription chez le patient âgé dans le cadre de son programme « Prescription médicamenteuse chez le sujet âgé » (cf. rubrique En savoir +).

37. ALD n°16 - Maladie de Parkinson
Guide Patient  - Mis en ligne le 5/9/2008

Ce guide a pour objectif d’informer le patient admis en ALD, au titre d'une maladie de Parkinson, sur les principaux éléments du traitement et du suivi. Il fournit également plusieurs sources d’informations complémentaires. Ce guide est remis par le médecin traitant et peut constituer un support de dialogue.

38. Stratégie de prise en charge en cas de dénutrition protéino-énergétique chez la personne âgée
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 2/1/2008

14 critères de qualité ont été élaborés et sélectionnés à partir de la recommandation de bonne pratique "Stratégie de prise en charge en cas de dénutrition protéino-énergétique chez la personne âgée" et constituent des éléments simples et opérationnels de bonne pratique.

39. Stratégie de prise en charge en cas de dénutrition protéino-énergétique chez la personne âgée
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 26/6/2007

Elaborer un outil pratique de repérage et de prise en charge de la personne âgée dénutrie ou à risque de dénutrition.

Ce travail vise à répondre aux questions suivantes :

  1. Quelles sont les personnes âgées ou les situations à risque de dénutrition ?
  2. Quels sont les outils de dépistage et de diagnostic de la dénutrition chez la personne âgée ?
  3. Comment faire le diagnostic de dénutrition sévère ?
  4. Quelle stratégie de prise en charge nutritionnelle recommander ?
  5. Quelles sont les modalités pratiques de la prise en charge nutritionnelle ?
  6. Pour certaines situations particulières : quelles sont les spécificités de la prise en charge nutritionnelle ?
  7. Quels sont les éléments de coordination entre les différents intervenants (médecin généraliste, infirmière, diététicienne, gériatre, entourage…) et les différents lieux d’intervention (domicile, HAD, hôpital, institution médicalisée, etc.) ?

Ces recommandations sont complétées par une série de critères de qualité pour l'évaluation et l'amélioration des pratiques professionnelles.

40. Gériatrie
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 1/9/2006
41. Prévention des chutes accidentelles chez la personne âgée
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 1/11/2005

Médicaments, atteintes sensitives, cognitives ou motrices, comportement, environnement, de nombreux facteurs peuvent favoriser les chutes chez la personne âgée.
Leurs conséquences peuvent êtres majeures : séquelles physiques et psychologiques, jusqu’au syndrome post-chute avec désadaptation psychomotrice qui majore le risque de nouvelles chutes.
Il importe de mettre en place des stratégies de repérage du risque de chute, de prévention et de réadaptation multifactorielle et personnalisée.

Les principales questions abordées dans les recommandations sont :

  1. Comment repérer les personnes âgées à risque de chute ?
  2. Quels sont les causes et les facteurs de risque ?
  3. Quelles sont les interventions préventives ?
  4. Quels sont les acteurs de santé concernés ?
42. Prescription médicamenteuse chez le sujet âgé (1) - Médecin traitant
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 1/11/2005
43. Prescription médicamenteuse chez le sujet âgé (2) - Prescripteur occasionnel
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 1/11/2005
44. Prescription médicamenteuse chez le sujet âgé (3) - Lors d'une hospitalisation
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 1/11/2005
45. Le pied de la personne âgée : approche médicale et prise en charge de pédicurie-podologie
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 1/7/2005

Les objectifs de cette recommandation sont de :

  • Préciser la prévalence des troubles podologiques et leur influence sur l’autonomie de la personne âgée, en particulier sur les troubles de l'équilibre debout et la marche
  • Définir les critères d’évaluation clinique permettant de déceler les symptômes podologiques et de repérer les facteurs de risque nécessitant un avis spécialisé ou un traitement
  • Proposer une conduite à tenir en vue d’orienter le patient vers le professionnel de santé le plus adapté
  • Recommander les traitements de pédicurie-podologie les plus adaptés, après analyse de leur efficacité et de leur influence sur l’autonomie de la personne âgée
  • Proposer une fiche de liaison afin de favoriser la communication entre les différents acteurs de santé traitant l’affection podologique et avec le patient.
46. Contention physique de la personne âgée
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 1/6/2005

Ce guide d’évaluation et d’amélioration des pratiques permet de mieux évaluer le rapport bénéfice/risque des contentions physiques chez les sujets âgés, d’envisager les possibilités de maîtriser les risques et de diminuer sa fréquence d’utilisation.

Le choix a été fait de permettre aux établissements qui accueillent et traitent des personnes âgées de réaliser en premier lieu une évaluation de la qualité et de la sécurité de leur pratique de contention. Cette évaluation est possible grâce à des critères explicites et en utilisant la méthode de l’audit clinique.

47. Masso-kinésithérapie dans la conservation des capacités motrices de la personne âgée fragile à domicile
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 1/4/2005

Ces recommandations concernent l’évaluation et les traitements masso-kinésithérapiques des personnes âgées fragiles dans l’objectif de conserver leurs capacités motrices et de leur permettre de rester à leur domicile.
Toutes les personnes âgées fragiles sont concernées, sans considération d’âge civil et indépendamment d’une pathologie spécifique.
Les programmes de prévention pour les personnes indépendantes et de rééducation des grands vieillards en milieu institutionnel ne sont pas abordés.
Les recommandations abordent :

  1. l'évaluation de la perte de mobilité
  2. les traitement masso-kinésithérapiques
48. Prévention et traitement des escarres de l’adulte et du sujet âgé
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 1/11/2001

L'objectif de cette conférence de consensus est de répondre aux sept questions suivantes, posées au jury :

  1. Comment décrire et évaluer les stades de l'escarre ?
  2. Quels sont les facteurs de risque et les échelles de risque ?
  3. Quelles sont les mesures générales de prévention ?
  4. Quels sont les traitements de l'escarre ?
  5. Quels sont les supports de prévention et de traitement des escarres ?
  6. Quel est le retentissement psycho-social et sur la qualité de vie, et quelles sont les incidences économiques ?
  7. Quelles éducation, formation et information du patient et de sa famille ?
49. Évaluation et prise en charge thérapeutique de la douleur chez les personnes âgées ayant des troubles de la communication verbale
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 1/10/2000

Élaborer des recommandations concernant l'évaluation et le traitement de la douleur chez les personnes âgées ayant des troubles de la communication verbale.
Les recommandations abordent les thèmes suivants :

  1. les principes généraux de la prise en charge de la douleur chez les personnes âgées
  2. l'évaluation de la douleur chez les personnes âgées ayant des troubles de la communication verbale
  3. le traitement de la douleur
50. La maladie de Parkinson : critères diagnostiques et thérapeutiques
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 1/3/2000

L'objectif de cette conférence de consensus est de répondre aux six questions suivantes, posées au jury :

  1. Quels sont les critères diagnostiques de la maladie de Parkinson et quels sont les examens complémentaires nécessaires ?
  2. Quelles sont les échelles d’évaluation utiles pour le suivi de la maladie de Parkinson ?
  3. Quelles stratégies thérapeutiques sont à conseiller à la phase initiale de la maladie de Parkinson ?
  4. Quelles thérapeutiques sont à conseiller à la phase évoluée de la maladie (en dehors de la rééducation et de la neurochirurgie) ?
  5. Quelles sont la place et les indications de la rééducation et de la réadaptation dans le traitement de la maladie de Parkinson ?
  6. Quelle est la place des traitements chirurgicaux ?
impression