Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
Accueil Recherche Avancée

Recherche

23 résultats pour votre recherche "avc" dans le titre et le résumé.

Trier par : Pertinence - Titre - Date

Masquer les résumés

[1] 2 3 >
1. Prévention vasculaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique transitoire
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 1/10/2014

Ces recommandations ont pour objectif d'améliorer la prise en charge des facteurs de risque et la réalisation du traitement spécifique, en fonction de l’étiologie, après un infarctus cérébral ou un AIT, en vue d’éviter les événements vasculaires : récidive d’AVC, infarctus du myocarde et décès de cause vasculaire. Elles prennent en compte les avis de la commission de la transparence sur les médicaments anticoagulants oraux non AVK (ou anticoagulants oraux d’action directe). Mise à jour février 2015

2. Fibrillation atriale - Parcours de soins
Parcours de soins  - Mis en ligne le 22/5/2014

La fibrillation atriale (FA) est le trouble du rythme le plus fréquent. Sa prévalence est de l’ordre de 1 % dans la population générale et augmente rapidement avec l’âge. Près de 70 % des patients en fibrillation ont plus de 75 ans et sa prévalence est supérieure à 10 % chez les personnes de plus de 80 ans (17 % au-delà de 85 ans).

La gravité de la FA est liée au risque thromboembolique et au risque d’insuffisance cardiaque qui est fonction de la cardiopathie sous-jacente. L’enjeu principal du traitement est de prévenir la survenue de ces accidents, notamment des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ischémiques.

3. Accident Vasculaire Cérébral (AVC) - Parcours de soins
Parcours de soins  - Mis en ligne le 28/2/2013

L'Accident Vasculaire Cérébral en France :

  • 40 000 décès environ chaque année
  • 1ère cause de handicap non traumatique
  • 30 000 patients présentant des séquelles lourdes à 1 an
  • 30 à 50% de risque de récidive à 5 ans
4. Indicateurs de qualité sur la prise en charge initiale de l’accident vasculaire cérébral – Campagne 2011 – Analyse descriptive des résultats agrégés - octobre 2012
Etudes et Rapports  - Mis en ligne le 23/11/2012

En 2012, la Haute Autorité de Santé (HAS) a coordonné la première campagne de généralisation de six indicateurs de qualité sur la « Prise en charge initiale de l’accident vasculaire cérébral » dans les établissements de santé MCO (Médecine, Chirurgie, Obstétrique) prenant en charge des patients hospitalisés pour un accident vasculaire cérébral (AVC) entre le 1er janvier et le 31 décembre 2011. Après chaque campagne de recueil, la HAS rend compte des résultats agrégés dans un rapport d’analyse mis en ligne sur son site Internet. Ce rapport présente les principaux constats issus de l’analyse des résultats de la campagne 2011 des indicateurs AVC.

5. Accident vasculaire cérébral : méthodes de rééducation de la fonction motrice chez l'adulte
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 21/11/2012

La Haute Autorité de Santé (HAS) a élaboré une recommandation de bonne pratique sur les méthodes de rééducation de la fonction motrice chez l’adulte destinée à l’ensemble des professionnels de santé concernés par la prise en charge des personnes qui ont fait un accident vasculaire cérébral (AVC). Cette recommandation s’inscrit dans le cadre du Plan National « Accidents Vasculaires Cérébraux 2010-2014 » élaboré par le Ministère de la santé et des sports.

L’accident vasculaire cérébral est la 3e cause de décès en France, il est la 1e cause de handicap acquis chez l’adulte. La prise en charge post-AVC - rééducation, réadaptation, réinsertion – a bénéficié ces dernières années de nombreuses évolutions nécessitant l’élaboration de recommandations de bonnes pratiques pour une prise en charge adaptée de l’ensemble des patients. Dans ce contexte, la HAS a d’une part identifié les méthodes et les modalités de rééducation de la fonction motrice susceptibles d’être réalisées chez l’adulte après un AVC. Elle a d’autre part élaboré des recommandations relatives à l’indication et à l’application de ces méthodes lors des phases aiguë (avant le 14e jour post-AVC), subaiguë (entre le 14e jour et 6 mois post-AVC), et chronique (après 6 mois post-AVC).

Commencer la rééducation le plus tôt possible et ne pas se limiter à une seule approche

La HAS a dressé la liste des méthodes de rééducation motrice (méthodes manuelles ou instrumentales) indiquées selon les phases de la prise en charge. Elle a également dressé la liste des méthodes qui n’ont pas encore fait la preuve de leur efficacité. Elle recommande que la rééducation motrice soit mise en place dès que possible, en combinant les différentes méthodes décrites, c’est-à-dire sans se limiter à une approche exclusive, quel que soit le stade de la prise en charge. La mise en place du renforcement musculaire est nécessaire, et travailler sur la rééducation à la marche doit se faire dès que possible. La HAS recommande de miser dès le départ sur l’éducation thérapeutique du patient et de son entourage afin d’optimiser et de pérenniser les résultats de la rééducation, et insiste sur l’importance de la coordination à chaque transfert, changement d’unité ou lors du retour à domicile du patient.

6. Maladie de Parkinson - Parcours de soins
Parcours de soins  - Mis en ligne le 15/5/2012

La maladie de Parkinson est la cause la plus fréquente de syndrome parkinsonien, la seconde maladie neurodégénérative, après la maladie d'Alzheimer, et la seconde cause de handicap moteur d’origine neurologique chez le sujet âgé (après les accidents vasculaires cérébraux).

7. Accident vasculaire cérébral : prise en charge précoce (alerte, phase préhospitalière, phase hospitalière initiale, indications de la thrombolyse)
Recommandation de bonne pratique  - Mis en ligne le 23/6/2010

L'accident vasculaire cérébral est une urgence médicale absolue. Ces recommandations ont pour objectifs :

  • d’identifier les éléments d’information du grand public pour le sensibiliser aux signes d’alerte et à l’urgence de la prise en charge ;
  • d’optimiser la filière préhospitalière et intrahospitalière initiale des patients ayant une suspicion d’AVC, afin de pouvoir proposer une meilleure prise en charge au plus grand nombre possible de patients atteints d’AVC ;
  • de réduire la fréquence et la sévérité des séquelles fonctionnelles associées aux AVC grâce à une prise en charge multiprofessionnelle précoce, réalisée le plus rapidement possible en unité neuro-vasculaire (UNV), ou à défaut dans un établissement ayant structuré une filière de prise en charge des patients suspects d’AVC en coordination avec une UNV ;
  • d’améliorer les pratiques professionnelles des médecins régulateurs des Samu Centre 15, des urgentistes et de l’ensemble des professionnels intervenant dans la prise en charge précoce des AVC (y compris des AIT).
8. ALD n°1 - Accident vasculaire cérébral
Guide maladie chronique  - Mis en ligne le 22/5/2007

L’objectif de ce guide est d’expliciter, pour les professionnels de santé, la prise en charge optimale et le parcours de soins des patients admis en ALD au titre de l'ALD 1 : accident vasculaire cérébral (AVC).

Ce guide médecin est accompagné d’un guide à l’attention des patients, destiné à être remis par le médecin traitant et pouvant constituer un support de dialogue.

9. Évaluation fonctionnelle de l'AVC et kinésithérapie
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 2/1/2006
10. Accident vasculaire cérébral (AVC) : admission directe du patient en UNV ou en USINV
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles  - Mis en ligne le 1/6/2005
[1] 2 3 >
impression