Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
Accueil Évaluation & Recommandation Santé publique et Organisation des offres de soin
impression
Recommandation en santé publique

Dépistage de l’infection par le VIH en France - Modalités de réalisation des tests de dépistage

Date de validation
octobre 2008

Deux objectifs généraux ont été poursuivis dans le cadre de ces recommandations en santé publique :

  • Évaluer la pertinence d’une modification des modalités de réalisation des tests de dépistage et en particulier préciser la place des tests de dépistage rapide (TDR) ;
  • Évaluer la pertinence d’une évolution des stratégies et du dispositif de dépistage.

Afin de tenir compte des attentes particulières exprimées autour de la question des TDR, il a été décidé de publier les résultats de cette évaluation en deux temps. Le présent document aborde les questions d’évaluation relatives au premier objectif sus-cité. Cependant, on ne saurait dissocier l’approche technologique concernant les tests de dépistage et leurs modalités de réalisation du cadre stratégique plus général. Dans l’ensemble du document, les tests de dépistage de l’infection par le VIH sont ainsi envisagés comme des outils au service de stratégies de dépistage.

Sont proposés dans le premier volet de ces recommandations :

  • Un état des lieux des techniques et stratégies actuellement utilisées pour le dépistage de l’infection par le VIH ;
  • Une évaluation des principes généraux des modalités de dépistage de l’infection par le VIH à partir d’une revue de la littérature ;
  • Une évaluation des modalités de dépistage dans le cas d’une exposition récente supposée ;
  • Une analyse de la performance et des stratégies d’utilisation des TDR à partir d’une revue de la littérature et d’un examen des pratiques actuelles dans certains pays développés et des expérimentations en cours en France.

Le second volet de ces recommandations évalue la pertinence d’une évolution des stratégies et du dispositif du dépistage du VIH en France. L’intérêt de proposer «en routine» un dépistage du VIH à la population générale, en dehors de la notion de comportements à risque est en particulier apprécié.

Ce rapport comporte :

  • des recommandations sur les modalités de réalisation des tests de dépistage de l’infection par le VIH chez l’adulte et l’enfant de plus de 18 mois ;
  • des recommandations et des orientations sur la place des tests de dépistage rapide dans les stratégies générales de dépistage du VIH et sur les conditions d’utilisation de ces tests.

Documents

Version Anglaise

Mis en ligne le 21 Oct 2008