English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression
Recommandation en santé publique

Place des tests immunologiques de recherche de sang occulte dans les selles (iFOBT) dans le programme de dépistage organisé du cancer colorectal en France

Rapport d’orientation

Date de validation
septembre 2008

Le programme de dépistage organisé du cancer colorectal est en cours de généralisation en France en 2008. Il concerne les individus âgés de 50 à 74 ans n’ayant pas de facteur de risque. Il se fonde sur un test au gaïac type Hemoccult® (gFOBT) qui permet de rechercher du sang occulte dans les selles. Ensuite, une coloscopie totale est proposée aux individus dépistés positifs pour rechercher un cancer ou un polype (généralement résécable au cours de la coloscopie). Récemment, de nouvelles méthodes de dépistage, les tests immunologiques (iFOBT), ont été développées et des études sur leur performance à détecter les cancers colorectaux et les adénomes suggèrent que le remplacement du test au gaïac (gFOBT) par un test immunologique pourrait améliorer les résultats du programme de dépistage. Dans ce contexte la HAS a décidé de produire un rapport d’orientation concernant la place de ces iFOBT dans le programme de dépistage organisé du cancer colorectal en France. Trois objectifs sont poursuivis dans ce rapport : faire la synthèse critique des données d’évaluation disponibles ; identifier, le cas échéant, les données de recherche évaluative manquantes qui permettraient, si elles étaient favorables, de substituer ces tests au test au gaïac ; envisager les conséquences organisationnelles d’un éventuel changement de test de dépistage.

Documents

Mis en ligne le 19 déc. 2008