English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression

Retours d'expérience sur la mise en oeuvre de la Check-list

 

• 74 % des blocs opératoires déclarent utiliser systématiquement la check-list ;

• 85 % des personnels exerçant au bloc opératoire estiment s’en être appropriés ;

• 56 % des responsables concernés en évaluent l’utilisation.

 

  • Enquête sur la mise en oeuvre de la Check-list
    En France, une enquête auprès des médecins engagés au sein de 15 organismes agréés pour l’accréditation (OA-A) a été menée en 2010 après 6 mois de mise en œuvre de la check-list dans les blocs opératoires français, pour évaluer sa faisabilité et son acceptabilité.

 

  • Étude de l’implantation et de l’utilisation de la check-list « Sécurité du patient en Endoscopie digestive »
    Quelques mois après sa mise en oeuvre, la HAS a souhaité procédé à une évaluation de l'utilisation de la check-list spécifique "Sécurité du patient en endoscopie digestive". Le Réseau Qualité des établissements de santé de Franche-Comté (REQUA) a réalisé en 2010 sur sa région une étude en deux volets : une enquête auprès de 14 établissements et 57 professionnels et une observation des pratiques sur 5 sites différents qui a permis de préciser les objectifs d'un tel support, les attentes et premières impressions des professionnels, soulignant son impact potentiel, sans manquer de mettre en évidence les freins à son utilisation.

 

Documents complémentaires

Mis en ligne le 10 févr. 2016