English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
Accueil Outils, Guides & Méthodes Acteurs de santé, méthodes
impression
Guide méthodologique

Programme d’éducation thérapeutique du patient : grille d’aide à l’évaluation de la demande d’autorisation par l’Agence régionale de santé (ARS)

Date de validation
juillet 2010

L'objectif de ce guide est d''aider les ARS à instruire la demande d’autorisation de mise en œuvre d’un programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP).

 

« L’éducation thérapeutique s’inscrit dans le parcours de soins du patient. Elle a pour objectif de rendre le patient plus autonome en facilitant son adhésion aux traitements prescrits et en améliorant sa qualité de vie » (article L.1161-1 du code de la santé publique).

Les programmes d’éducation thérapeutique du patient sont conformes à un cahier des charges national. Pour être mis en œuvre au niveau local, ces programmes doivent obligatoirement être autorisés par les agences régionales de santé. Ils sont proposés au malade par le médecin prescripteur et donnent lieu à l’élaboration d’un programme personnalisé (article L.1161-2 du code de la santé publique).

Un programme d’ETP précise notamment les objectifs, la population concernée, les modalités d’organisation, les compétences des professionnels qui réalisent une ETP, les éléments d’évaluation du programme, les sources prévisionnelles de financement (Décret no 2010-904 du 2 août 2010 relatif aux conditions d’autorisation des programmes d’éducation thérapeutique du patient).

Des programmes d’éducation thérapeutique du patient peuvent être coordonnés par un médecin, par un autre professionnel de santé ou par un représentant dûment mandaté d’une association de patients agréée au titre de l’article L. 1114-1du code de la santé publique (Décret no 2010-904 du 2 août 2010 relatif aux conditions d’autorisation des programmes d’éducation thérapeutique du patient).

La HAS propose une grille pour faciliter l’instruction des demandes d’autorisation des programmes.

 

Cette grille ne concerne pas :

  • les actions d’accompagnement «qui font partie de l’éducation thérapeutique» et «ont pour objet d’apporter une assistance et un soutien aux malades, ou à leur entourage, dans la prise en charge de la maladie» (article L.1161-3 du CSP) ;
  • les programmes d’apprentissage qui «ont pour objet l’appropriation par les patients des gestes techniques permettant l’utilisation d’un médicament le nécessitant» (article L.1161-5 du CSP).

 

 

Documents

Mis en ligne le 08 Oct 2010