English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression

Mieux connaître les indicateurs

 

La HAS met à disposition des indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS). Ces indicateurs,  développés et validés avec les professionnels de santé, les patients et usagers, sont utilisés comme outils d’amélioration de la qualité des soins et de la sécurité des patients dans les établissements de santé.

Ils sont aussi utilisés dans la procédure de certification des établissements de santé, pour la diffusion publique sur Scope Santé et pour la régulation par la qualité (ex : IFAQ).

 

Les indicateurs de qualité et sécurité des soins (IQSS) de la HAS mesurent la qualité et la sécurité des soins dans tous les hôpitaux et cliniques français. Ils sont développés avec les professionnels de santé, les patients et usagers pour améliorer le service rendu au patient.

Un indicateur de qualité et de sécurité des soins est un outil de mesure d’un état de santé, d’une pratique, d’une organisation ou de la survenue d’un événement, qui permet d’évaluer de manière valide et fiable la qualité des soins et son évolution dans le temps. Ils évaluent la structure, le processus ou le résultat, et peuvent être recueillis à partir de différentes sources de données.

Les critères de validation des indicateurs de qualité et sécurité des soins (IQSS) développés par la HAS sont : la pertinence clinique, la faisabilité, la pertinence pour l’amélioration de la qualité des soins, les qualités métrologiques et l’ajustement.

Les indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS) validés par la HAS sont recueillis dans les établissements de santé, publics et privés. Ils peuvent être utilisés par les établissements de santé, par les usagers et les patients, et par les régulateurs de soins à l’échelle régionale et nationale.

L’obligation de recueil des indicateurs de qualité et sécurité des soins (IQSS), la mise à disposition du public de leurs résultats par les établissements de santé ainsi que les autres utilisations sont régies par un cadre règlementaire.

Mis en ligne le 11 Jul 2016