Share Print

Programme d’accréditation en cardiologie interventionnelle

Organisme agréé : ODP2C – CARDIORISQ
Web page - Posted on Jan 10 2019

Programme individuel B

Déclarer chaque année deux événements indésirables associés aux soins (EIAS) dont un EIAS ciblé, de préférence, choisi parmi les situations à risques suivantes :

  • risques liés à l’utilisation des produits de contraste iodés (ex : allergique, IRA, etc.) ;
  • défaillance dans la prise en charge d’un patient sous anticoagulant et/ou antiagrégant plaquettaire ;
  • défaut d’asepsie du site opératoire (rythmologie interventionnelle/ exploration électrophysiologique) ;
  • abords opératoires et/ou vasculaires difficiles ;
  • défaillance de radioprotection ;
  • défaillance liée à l'informatisation ;
  • défaillance dans la prise en charge d'un patient en ambulatoire ;
  • COVID.

Mettre en œuvre deux recommandations par an, choisies parmi les suivantes, dont la SSP coopération entre anesthésistes-réanimateurs et chirurgiens :

  • recommandations ESC sur la prise en charge de la fibrillation atriale 2020 pour la gestion des anticoagulants ;
  • SSP de type 3 "Coopération entre anesthésistes-réanimateurs et chirurgiens" ;
  • ablation complexe ;
  • recommandations ESC sur la prise en charge des patients coronaires chroniques ;
  • consensus d'experts sur la fermeture du forament ovale perméable.

Participer à 2 activités par an, choisies parmi les suivantes, dont l'activité de "congrès et formation" :

  • congrès et formations en cardiologie intervnetionnelle (obligatoire) ;
  • participer à une revue de mortalité et de morbidité (RMM) ;
  • réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) en cardiologie ;
  • participation à un registre national : France PCI, France TAVI...

Programme en équipe B

Analyser collectivement des EIAS dans le cadre de RMM :

Le nombre d’EIAS exigé est de au minimum 1 par an et par praticien de l’équipe (peut être limité à 6 EIAS par équipe et par an si l'équipe est composée de plus de 6 praticiens).

  • risques liés à l’utilisation des produits de contraste iodés (ex : allergique, IRA, etc.) ;
  • défaillance dans la prise en charge d’un patient sous anticoagulant et/ou antiagrégant plaquettaire ;
  • défaut d’asepsie du site opératoire (rythmologie interventionnelle/ exploration électrophysiologique) ;
  • abords opératoires et/ou vasculaires difficiles ;
  • défaillance de radioprotection ;
  • défaillance liée à l'informatisation ;
  • défaillance dans la prise en charge d'un patient en ambulatoire ;
  • COVID.

Mettre en œuvre collectivement 2 recommandations par an dont la SSP de type 3 "Coopération entre anesthésistes-réanimateurs et chirurgiens".

  • recommandations ESC sur la prise en charge de la fibrillation atriale 2020 pour la gestion des anticoagulants ;
  • SSP de type 3 "Coopération entre anesthésistes-réanimateurs et chirurgiens" ;
  • ablation complexe ;
  • recommandations ESC sur la prise en charge des patients coronaires chroniques ;
  • consensus d'experts sur la fermeture du forament ovale perméable.

Participer à 2 activités par an, chaque médecin devant se rendre à un "congrès et formation" :

  • congrès et formation en cardiologie intervnetionnelle (obligatoire) ;
  • évaluation du travail en équipe ;
  • organiser un processus de prise en charge en équipe ;
  • participation à un registre national : France PCI, France TAVI...

 Pour plus de détails, veuillez consulter la version complète du programme.

Contact Us

Contact accréditation des médecins