Citer cette publication Share Impression

YERVOY - mélanome 2ème ligne

Cancérologie - Nouveau médicament
Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 14 déc. 2011

Nature de la demande

Inscription Collectivités

Progrès thérapeutique mineur, en l’absence d’alternative, dans le mélanome avancé des adultes déjà traités

 

  • YERVOY a l’AMM dans le mélanome avancé, non résécable ou métastatique, chez les adultes ayant déjà été traités.
  • Compte tenu des données cliniques, il représente un progrès thérapeutique mineur chez les patients en échec à au moins une ligne de traitement par chimiothérapie et dont la tumeur ne présente pas de mutation B-RAF.
  • En l’absence de données chez les patients en échec de vémurafénib, la Commission de transparence ne peut se prononcer sur l’intérêt de l’ipilimumab dans cette population.


Pour en savoir plus, téléchargez la synthèse ou l'avis complet YERVOY.


Service Médical Rendu (SMR)

Important

Compte tenu de la gravité de la pathologie concernée, de l'absence d'alternative validée par une AMM et de l'efficacité modeste observée, l'ipilimumab apporte un service médical rendu important dans le traitement du mélanome avancé (non résécable ou métastatique) chez les patient adultes ayant déjà reçu un traitement.


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

IV (mineur)

En l'absence d'alternative validée par une AMM , l'ipilimumab (YERVOY) apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la stratégie thérapeutique.


Nous contacter

Évaluation des médicaments