Citer cette publication Share Impression

CERVARIX

Infectiologie - Mise au point
Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 01 févr. 2012

Nature de la demande

Suite au dépôt de nouvelles données et aux nouvelles recommandations vaccinales du HCSP, réévaluation de l’ASMR.

Progrès thérapeutique modéré pour CERVARIX et GARDASIL en prévention des lésions précancéreuses du col de l'utérus dues à HPV 16 et 18

Progrès thérapeutique modéré pour GARDASIL en prévention des lésions génitales précancéreuses de la vulve et du vagin dues à HPV 16 et 18 et des condylomes acuminés dus à HPV 6 et 11

 

  • Les vaccins CERVARIX et GARDASIL ont l’AMM en prévention des lésions précancéreuses du col de l'utérus dues à certains Papillomavirus (HPV 16 et 18). Cet effet protecteur a été maintenu après 4 ans de suivi. L’effet de ces deux vaccins n’est pas établi en prévention des cancers du col.
  • GARDASIL a aussi l’AMM en prévention des lésions précancéreuses vulvaires et vaginales. Sa composition incluant deux types d’HPV supplémentaires (HPV 6 et 11) par rapport à CERVARIX, il a également un

effet protecteur maintenu pendant 4 ans sur les lésions génitales (condylomes) dues aux HPV de génotypes 6 et 11.

  • CERVARIX a une plus grande capacité que GARDASIL à induire une protection croisée vis-à-vis des HPV oncogènes autres que les HPV 16 et 18.


Pour en savoir plus télécharger la synthèse ou les avis CERVARIX et GARDASIL.


Service Médical Rendu (SMR)

Important

Le service médical rendu par ce vaccin reste important dans les seules indications de l'AMM recommandées par le HCSP dans le calendrier vaccinal en vigueur.


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

III (modéré)

la Commission estime que CERVARIX, à l'égal du vaccin GARDASIL, apporte une amélioration du service médical rendu modérée (niveau III) dans la stratégie de prévention des lésions génitales précancéreuses du col de l'utérus dus à certains types oncogènes de Papillomavirus Humains.


Nous contacter

Évaluation des médicaments

Voir aussi