Citer cette publication Share Impression

OXYCONTIN - OXYNORM - OXYNORMORO

Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 02 avr. 2013

Nature de la demande

Extension d'indication et Renouvellement d'inscription

Avis favorable au remboursement dans les douleurs sévères d’origine cancéreuse, les douleurs aiguës sévères et les douleurs neuropathiques

Avis défavorable au remboursement dans les autres douleurs chroniques, en particulier rhumatologiques

 

  • L’AMM des spécialités à base d’oxycodone a été étendue au « traitement des douleurs sévères qui ne peuvent être correctement traitées que par des analgésiques opioïdes forts; en particulier dans les douleurs d’origine cancéreuse ».
  • Dans les douleurs sévères d’origine cancéreuses, les douleurs neuropathiques et les douleurs aiguës sévères, l’intérêt clinique de ces spécialités est établi. Le rapport efficacité/effets indésirables de l’oxycodone est similaire à celui de la morphine.
  • Dans les douleurs chroniques ni cancéreuses ni neuropathiques, en particulier dans les douleurs chroniques rhumatologiques, l’intérêt clinique de l’oxycodone n’est pas formellement démontré et le risque, en particulier de dépendance, justifie l’absence de recommandation de remboursement

Service Médical Rendu (SMR)

Insuffisant

Le service médical rendu par ces spécialités est insuffisant, au regard des thérapies existantes, pour justifier leur prise en charge par la solidarité nationale dans les douleurs rhumatologiques notamment lombalgie et arthrose.

Important

Le service médical rendu par ces spécialités reste important dans le traitement des douleurs sévères d'origine cancéreuse qui ne peuvent être correctement traitées que par des analgésiques opioïdes. Dans les douleurs non cancéreuses (douleur aigüe postopératoire ou douleurs neuropathiques), le service médical rendu par ces spécialités est important.


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

V (absence)

Les spécialités OXYCONTIN, OXYNORM et OXYNORMORO n'apportent pas d'amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux spécialités à base de morphine à libération immédiate et prolongée dans la prise en charge de la douleur sévère cancéreuse, post-opératoire et neuropathique.


Nous contacter

Évaluation des médicaments

Voir aussi