Share Impression

Qualité de vie et infarctus du myocarde

IDM - Programme Pilote 2008-2013
Article HAS - Mis en ligne le 02 juil. 2013

Les maladies cardiovasculaires en France représentent la 1ère cause de mortalité chez les femmes et la 2ème chez les hommes. On estime que chaque année, en France, environ 100 000 personnes sont atteintes d’infarctus du myocarde (IDM). En 2010, 5 % des patients décèdent dans le premier mois et au total, 13% au cours de la 1ère année.

La HAS conduit un programme pilote pour l’amélioration des pratiques et de l’impact clinique tout au long du parcours patient, en produisant des outils support de l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins, des retours d’expérience et en publiant les conclusions à partir des résultats des pratiques et priorités d’action.

Améliorer l’impact clinique en termes de qualité de vie dans l’infarctus du myocarde est une préoccupation de la HAS partagée avec les professionnels de santé et les associations de patients (cf Session Actualités Patient et Conclusions, 7 juin 2012).

La HAS a mené une réflexion prospective sur la faisabilité de la mesure de la qualité de vie, centrée autour de 2 questions :

  • Quels outils validés de mesure de la qualité de vie sont utilisés dans l’infarctus du myocarde ?
  • Quels outils pratiques proposer en France aux professionnels de santé et aux patients ?

 

Conclusions du rapport

Les mesures en santé réalisées par le patient concrétisent l’importance et la volonté de mieux prendre en compte le patient comme acteur, bénéficiaire du soin et source d’information pertinente sur sa santé, et notamment sur l’impact des prises en charge dans leur contexte réel (PROMs : Patient Reported Outcomes Measures), en particuliers sur la qualité de vie.

La qualité de vie le long du parcours patient est un indicateur partagé de résultat, complémentaire à la mortalité, résultant notamment de la qualité des soins au sens large et des caractéristiques du patient. Les PROMS se présentent comme une méthode valide et faisable pour avoir plus d’information Patient sur sa perception de sa santé, l’impact des prises en charge et leurs résultats sur la qualité de vie.

La mesure de la qualité de vie après un IDM est faisable, par des questionnaires disponibles en français et validés méthodologiquement pour la cardiologie :

  • des questionnaires généralistes, ex : SF 36,  EQ5D
  • des questionnaires spécifiques, ex : SAQ et CDS pour la dépression

Ce rapport HAS est un support d'accompagnement pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins qui met à disposition les définitions, outils de mesure de la qualité de vie utilisés en santé, notamment dans l'infarctus du myocarde et les récents exemples de mesure de la qualité de vie par les patients (PROMs) dans les pathologies cardioneurovasculaires.

Voir aussi