Citer cette publication Share Impression

RELVAR ELLIPTA (furoate de fluticasone/ vilantérol)

Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 02 févr. 2015

Nature de la demande

Inscription

Service Médical Rendu (SMR)

Modéré

Le service médical rendu par RELVAR ELLIPTA est modéré dans le traitement symptomatique continu de la BPCO chez les adultes dont le VEMS (mesuré après administration d'un bronchodilatateur) est inférieur à 70 % de la valeur théorique et ayant des antécédents d'exacerbations malgré un traitement bronchodilatateur continu. 

Insuffisant

Le service médical rendu par RELVAR ELLIPTA 92/22 µg et 184/22 µg, poudre pour inhalation en récipient unidose, est insuffisant dans l’indication : « Traitement continu de l'asthme chez les adultes et les adolescents âgés de 12 ans et plus, dans les situations où l’utilisation d'un médicament associant un corticoïde par voie inhalée et un bronchodilatateur bêta2-agoniste de longue durée d'action est justifiée : chez des patients insuffisamment contrôlés par une corticothérapie inhalée et la prise d'un bronchodilatateur bêta-2 agoniste à action rapide et de courte durée par voie inhalée "à la demande" ». 


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

V (absence)

RELVAR ELLIPTA 92/22 µg, poudre pour inhalation en récipient unidose, n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V, inexistante) par rapport aux autres associations fixes corticoïde/bêta-2 agoniste longue durée d’action dans le traitement symptomatique continu de la BPCO chez les patients dont le VEMS (mesuré après administration d’un bronchodilatateur) est inférieur à 70 % de la valeur théorique et ayant des antécédents d’exacerbations malgré un traitement bronchodilatateur continu. 


Nous contacter

Évaluation des médicaments
Toutes nos publications sur