Citer cette publication Share Impression

Défibrillateurs cardiaques automatiques implantables avec sonde(s) endocavitaire(s)

Rapport d’évaluation de la HAS
Evaluation des technologies de santé - Mis en ligne le 01 oct. 2015

Dans la prévention 1aire et 2ndaire de la mort subite cardiaque, les conclusions des évaluations technologiques, des méta-analyses et des recommandations professionnelles sont consensuelles et basées sur des études de haut niveau de preuve. Les indications de prise en charge des DAI proposés par la Commission reposent sur ces données.

Dans la resynchronisation cardiaque, des critères de sélections pour les patients en rythme sinusal, ont été établis de manière consensuelle dans les recommandations professionnelles et sont issues des résultats d’études de haut niveau de preuve. Ils sont basés sur la classe fonctionnelle NYHA, la FEVG, la durée et la morphologie du QRS des patients.

Dans la resynchronisation cardiaque, les indications de prise en charge proposées par la Commission intègrent ces critères. En l’absence de comparaison directe entre les deux types dispositifs de stimulation atrio-biventriculaire pour resynchronisation cardiaque, correspondant aux défibrillateurs et aux stimulateurs (sans fonction de défibrillation) triple chambre, la supériorité d’un dispositif par rapport à l’autre ne peut être établie. Dans ces conditions, le choix du type de dispositif à implanter repose sur l’évaluation individuelle du patient en tenant compte de l’état clinique du patient, des complications liées au DM, du coût et du bénéfice attendu pour un patient donné.

Une mise à jour des spécifications techniques minimales a été réalisée afin de prendre en compte les évolutions techniques et les nouvelles fonctionnalités disponibles avec ces dispositifs.

Nous contacter

Contact évaluation des dispositifs

Voir aussi