Share Impression

14. Management de la prise en charge du patient au bloc opératoire

Mis en ligne le 26 juin 2017

Cette thématique vise à s'assurer que l'établissement a mis en place une démarche globale, collective, organisée et suivie de gestion de la qualité et des risques au bloc opératoire afin de garantir la sécurité des patients lors de la phase péri-opératoire. L'établissement doit montrer que sa démarche n'est pas liée uniquement à des actions immédiates et correctives liées à des événements indésirables, une situation de crise ou à l'actualité, mais fondée sur une approche systémique de la qualité et des risques et intégrée au projet managérial.

Guides et outils

 

Indicateurs

- Indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS)

- Hôpital Numérique

Pour la visite

- Éléments d'investigation obligatoire (EIO)

  • Identification des différents secteurs opératoires et définition d’un pilotage institutionnel commun, dans un document stratégique validé et connu.
  • Identification, analyse et hiérarchisation des processus à risques (interventionnels, supports, etc.), support de formalisation d’un programme d’actions préventives et de surveillance.
  • Organisation permettant la mise à disposition en temps utile de toutes les ressources nécessaires : humaines (gestion des compétences), matérielles (notamment locaux et équipements), documentaires, etc.).
  • Démarche qualité documentée et actualisée, assurant la sécurité de la prise en charge du patient et organisant la diffusion de la culture qualité / sécurité, en articulation avec le PAQSS de l’établissement.
  • Organisation formalisée dans une charte de fonctionnement validée par un conseil de bloc opérationnel (modes de fonctionnement des circuits de prise en charge, responsabilités, missions, rôle du chef de bloc, etc.).
  • Organisation des interfaces, permettant l’échange d’informations et la coordination entre les différents secteurs et professionnels sur la prise en charge péri-opératoire et recherche de la satisfaction des partenaires du bloc.
  • Régulation des activités du bloc opératoire afin de garantir le respect de la programmation et la sécurité du patient (responsable, suivi, traitement des dysfonctionnements, etc.).
  • Mise en œuvre de la check-list « Sécurité du patient au bloc opératoire » pour toute intervention par l’équipe opératoire.
  • Traçabilité des dispositifs médicaux implantables et des actes, incluant les vérifications effectuées (identitovigilance, traçabilité des ouvertures de salle, etc.).
  • Pratiques professionnelles fondées sur des procédures actualisées et validées, réglementaires ou issues de bonnes pratiques reconnues (marche en avant, hygiène, tenue des professionnels, respect du patient, dimension équipe, etc.).
  • Dispositif d’évaluation et suivi d’indicateurs quantitatifs (activité, efficience, etc.) et qualitatifs (événements indésirables, délais, etc.).
  • Recueil et analyse des événements indésirables avec implication des professionnels et organisation du retour d’expérience.
  • Actions d’amélioration mises en œuvre avec les professionnels, au regard des résultats obtenus.

 

- Guide thématique de l'Expert-Visiteur

- Critères de rattachement au manuel V2010 – Édition janvier 2014

  • 26a : Organisation du bloc opératoire

 

Retours d'expérience

Les retours d'expériences sont receuillis lors des rencontres régionales de la certification des établissements de santé puis mis à votre disposition. Ils n'ont aucun caractère opposable et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs. 

Les retours d'expérience par établissement :