Citer cette publication Share Impression

CETINOR (sildénafil), inhibiteur de la phosphodiestérase de type 5

UROLOGIE - Nouveau médicament
Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 10 mai 2017

Nature de la demande

Inscription

Pour ce médicament générique du VIAGRA, pas d’avantage clinique démontré dans les troubles de l’érection.

  

  • CETINOR a l’AMM chez les hommes adultes ayant des troubles de l'érection.
  • Il s’agit d’un médicament de 1ère intention sans avantage clinique par rapport aux autres inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (CIALIS, LEVITRA, SPEDRA).
  • Sa prise en charge n’est recommandée que chez l’homme lorsque les troubles de l’érection sont très probablement liés de manière causale à une atteinte organique définie et grave.

Service Médical Rendu (SMR)

Important

Le service médical rendu par CETINOR est important uniquement chez les hommes adultes ayant des troubles de l’érection liée à l’une des pathologies suivantes : 

  • Neuropathie diabétique,
  • Para ou tétraplégie,
  • Séquelles d’acte chirurgical (prostatectomie, cystectomie totale et exérèse colorectale) ou de la radiothérapie abdomino-pelvienne, 
  • Sclérose en plaques, 
  • Séquelles de priapisme, 
  • Séquelles de la chirurgie vasculaire (anévrisme de l’aorte),
  • Traumatismes du bassin compliqués de troubles urinaires, et chez ceux ayant un trouble de l’érection dû à un traitement au long cours par un antipsychotique.
Insuffisant

Dans les autres situations de l’AMM le service médical rendu par CETINOR est insuffisant pour une prise en charge par la solidarité nationale.


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

V (absence)

Ces spécialités sont des génériques qui n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux princeps.


Nous contacter

Évaluation des médicaments