Share Impression

Maladie cœliaque : avis favorable de la HAS pour le remboursement de l’acte de recherche des anticorps anti-transglutaminase

Communiqué de presse - Mis en ligne le 01 juin 2007
1 juin 2007

La maladie cœliaque est une affection de l’intestin grêle chronique provoquée par un antigène alimentaire présent dans les céréales : la gliadine du gluten. Son traitement repose sur un régime sans gluten, à vie. Le diagnostic de cette maladie et l’appréciation du suivi de l’observance du régime sans gluten reposent sur la combinaison de biopsies de l’intestin grêle, d’arguments cliniques et biologiques.

Quatre tests biologiques de recherche d’anticorps produits au cours de la maladie ont été successivement développés. La HAS a évalué ces quatre tests de recherche d’anticorps. Elle propose à l’Assurance maladie d’admettre au remboursement le test le plus récent (anti-transglutaminase), de continuer à rembourser un des trois tests actuellement pris en charge (anti-endomysium), et de ne plus rembourser les deux autres tests (anti-réticuline et anti-gliadine).

La maladie cœliaque est maladie auto-immune provoquée par un antigène alimentaire présent dans les céréales : la gliadine du gluten. Elle se caractérise par une atrophie villositaire, en particulier au niveau de l’intestin grêle proximal. Les manifestations les plus communes de cette maladie sont des douleurs abdominales, une diarrhée chronique, un amaigrissement, des pathologies osseuses, l’anémie et la fatigue. Le traitement repose sur un régime sans gluten, à vie.
Le diagnostic de cette maladie et l’appréciation du suivi de l’observance du régime sans gluten repose sur la combinaison de biopsies de l’intestin grêle et d’arguments cliniques et biologiques. Depuis les années 1970, plusieurs tests biologiques de recherche des anticorps produits au cours de la maladie ont été successivement développés : la recherche des anticorps anti-réticuline, des anticorps anti-gliadine, des anticorps anti-endomysium et plus récemment, des anticorps anti-transglutaminase. À ce jour, l’Assurance maladie rembourse la recherche des anticorps anti-réticuline, anti-gliadine et anti-endomysium, mais pas la recherche des anticorps anti-transglutaminase.

La HAS a évalué ces quatre tests en se basant sur les données de la littérature et l’avis d’experts. En conclusion de cette évaluation, la HAS propose à l’Assurance maladie une évolution de l’utilisation des tests biologiques dans la stratégie diagnostique de la maladie cœliaque et le suivi de l’observance du régime sans gluten en préconisant d’admettre au remboursement la recherche du nouveau type d’anticorps (les anti-transglutaminase), de continuer à rembourser celle des anti-endomysium et de ne plus rembourser celles des anti-réticuline et des anti-gliadine.
Les avis de la HAS ont été transmis pour servir de base scientifique à la décision de l’Assurance maladie, qui dispose du pouvoir réglementaire d’inscrire ou de supprimer ces actes de la liste des actes remboursés.
Une fiche de bon usage diagnostic sera diffusée auprès des parties prenantes concernées pour expliquer ces avis.

Le rapport d’évaluation sur la recherche d’anticorps dans la maladie cœliaque est en ligne sur www.has-sante.fr

Nous contacter

Responsable du service presse
Service de presse HAS
  • Florence Gaudin - Chef de service
    Gilles Djéyaramane - Attaché de presse
    Marina Malikité - Attachée de presse
    Julia Vollerin - Attachée de presse
  • Tél : 01.55.93.73.17 / 73.18 / 73.52 (n° réservés aux journalistes)
  • contact.presse@has-sante.fr

    Contacter l'accueil de la HAS : 01 55 93 70 00

     
  • Nous contacter