Citer cette publication Share Impression

Prévention, diagnostic et prise en charge du syndrome du nez vide en cas d’intervention chirurgicale pour obstruction nasale - Note de cadrage

Recommandation de bonne pratique - Mis en ligne le 07 avr. 2020

Contexte

La HAS a inscrit dans son programme de travail l’élaboration d’une recommandation de bonne pratique sur le thème de la prévention, du diagnostic et de la prise en charge du syndrome du nez vide en cas d’intervention chirurgicale pour obstruction nasale, à la demande de l’Association syndrome du nez vide France et de la Fédération française des associations et amicales de malades, insuffisants ou handicapés respiratoires.


Le syndrome du nez vide (SNV) est une complication de la chirurgie de réduction turbinale réalisée en dernière intention en cas d’obstruction nasale, rhinite allergique, etc. C’est en pratique un cortège de symptômes nasaux et extranasaux (et non une maladie) survenant dans un délai variable (jours à années) après chirurgie turbinale.


Il y a un déficit de connaissance, mais également de reconnaissance de ce syndrome, et l’impact sur la qualité de vie de patients concernés est majeur.


Cette recommandation de bonne pratique doit permettre d’aider la prise de décision dans le choix des soins, améliorer et harmoniser les pratiques. La finalité étant d’améliorer la prise en charge des patients, et donc la qualité et la sécurité des soins qui leurs sont apportés, ainsi que leur qualité de vie.

Objectifs

Les objectifs de cette recommandation de bonne pratique sont de :

  • Prévenir le syndrome du nez vide ;
  • Diagnostiquer et prendre en charge les patients qui développent un SNV.

 

Destinataires

Cette recommandation de bonne pratique concerne les patients qui consultent pour une obstruction nasale et à qui une intervention chirurgicale est proposée, ainsi que les patients ayant subi une telle intervention chirurgicale et ayant développé un syndrome du nez vide.


Cette recommandation de bonne pratique est destinée aux médecins réalisant des interventions chirurgicales susceptibles d’être à l’origine d’un syndrome du nez vide et intervenant dans la prévention, le diagnostic et la prise en charge du syndrome du nez vide.


Toutes nos publications sur