Share Impression

Accompagner les patients ayant une maladie chronique et/ou à risque de forme grave de COVID-19 dans la levée du confinement

Réponses rapides dans le cadre du COVID-19 - Mis en ligne le 13 mai 2020
mceclip4 - 2020-04-30 19h20m30s college medecine generale logo Logo CNP nephrologie small logo Collège de la Pharmacie d’officine et de la Pharmacie Hospitalière small
  Logo FFN small logoFFI small sf2h small

Cette fiche concerne la prise en charge des personnes adultes atteintes de maladies chroniques (hors EHPAD) et /ou à risque de forme grave de COVID-19 dans le cadre de la levée de confinement. Elle ne concerne pas les femmes enceintes qui font l’objet d’une fiche spécifique.

Lors de la levée du confinement, les trois objectifs pour l’accompagnement des patients atteints de maladies chroniques et /ou à risque de forme grave de COVID-19 sont :

  • assurer la continuité de leur suivi et le rattrapage progressif de leur prise en charge ;
  • accompagner le patient dans la décision partagée sur l’adaptation du mode de vie lors de la levée du confinement ;
  • protéger et prévenir l’infection COVID-19 notamment chez les personnes les plus exposées à des formes graves d’infection.

L’essentiel

Lors de la levée du confinement, les trois objectifs pour l’accompagnement des patients atteints de maladies chroniques et/ou à risque de forme grave de COVID-19 sont :

  • assurer la continuité de leur suivi et le rattrapage progressif de leur prise en charge ;
  • accompagner le patient dans la décision partagée sur l’adaptation du mode de vie lors de la levée du confinement ;
  • protéger et prévenir l’infection COVID-19 notamment chez les personnes les plus exposées à des formes graves d’infection.

Cette fiche concerne les personnes adultes atteintes de maladies chroniques et/ou à risque de forme grave de COVID-19 (hors EHPAD).

Deux documents spécifiques, l’un pour la femme enceinte[1] et l’autre pour les enfants et adolescents dont ceux vivant avec une maladie chronique[2] complètent le présent guide.

Par ailleurs, deux outils viennent compléter le présent document :

 Assurer la continuité du suivi et le rattrapage progressif de la prise en charge

  • Réponse rapide n°1 : Il est recommandé que le médecin traitant, le médecin spécialiste ou tout autre professionnel de santé reprenne progressivement et proactivement contact avec les patients notamment ceux dont les rendez-vous ont été annulés, les perdus de vue et ceux en situation de vulnérabilité.
  • Réponse rapide n°2 : La ou les consultations médicales (en présentiel ou en téléconsultation) doivent permettre de :
    • rechercher un possible épisode antérieur de COVID-19, rechercher des symptômes de COVID-19,
    • évaluer le retentissement du confinement sur le patient et sur la maladie chronique
    • ajuster le plan de soins avec le patient pour la suite de la prise en charge.
  • Réponse Rapide n°3: La continuité ou l’initiation des activités éducatives peut être assurée à distance en individuel ou en groupe ; les activités en présentiel (individuel ou petit groupe) sont possibles en respectant les mesures barrière.
  • Réponse Rapide n°4: Les professionnels de santé conseillent si besoin aux aidants intra-familiaux de consulter leur médecin pour évaluer le retentissement du confinement sur leur propre santé, en particulier en cas de diminution ou d’absence de l’aide ou des prises en charges habituelles.

 Accompagner le patient dans la décision partagée sur l’adaptation du mode de vie lors de la levée du confinement

  • Réponse rapide n°5: Un ou plusieurs échanges entre la personne et le médecin ou l’équipe de soins permettent à la personne d’exprimer librement l’ensemble de ses souhaits, préoccupations, craintes et questions ; au médecin ou à l’équipe de soins d’apporter des informations, réponses, conseils, et soutien à la personne.

La démarche prend en compte notamment les facteurs :

  • épidémiologiques (prévalence du COVID-19 dans le département)
  • médicaux (décompensation ou non de la maladie chronique, âge, obésité, autres risques de forme grave de COVID-19)
  • liés aux préférences du patient, à sa compréhension et son adhésion aux mesures barrière, à ses conditions de travail et de vie, aux difficultés d’accès aux soins, à l’environnement social et familial, à l’existence d’une vulnérabilité économique.
  • Réponse rapide n°6 : Le poids respectif de chacun de ces éléments dans la décision sera appréhendé par le patient et le médecin ; l’état de santé ne peut être qu’un des éléments de la décision.
  • Réponse rapide n°7 : Il est important de laisser un temps de réflexion au patient et de l’informer qu’il peut à tout moment revenir sur ses décisions et en rediscuter.

 Protéger et prévenir le COVID-19

  • Réponse rapide n°8 : Dès la prise de rendez-vous et à l’arrivée sur le lieu de soins, il est nécessaire de rechercher les symptômes de COVID-19 ou un contact avec une personne atteinte. Dans les lieux de soins, les mesures barrière sont fondamentales et doivent être appliquées systématiquement. Rassurer les patients sur la mise en place de circuits sécurisés vis-à-vis du Sars-CoV-2.
  • Réponse rapide n°9 : En cas de symptômes évocateurs de COVID-19 ou de contact récent avec une personne infectée, la recherche du SARS-CoV-2 par RT-PCR est indiquée.
  • Réponse rapide n°10 : Avant une hospitalisation programmée chez les patients asymptomatiques et sans notion de contact, il est préconisé de proposer une RT-PCR dans les 24 à 48 heures précédant l’hospitalisation :
    • au minimum aux patients à risque de forme grave de COVID-19 et aux patients pour lesquels est programmée une chirurgie avec ouverture ou exposition des voies aériennes, une chirurgie générant des aérosols ou une chirurgie majeure à risque opératoire ou postopératoire ;
    • au mieux à tous les patients avant une hospitalisation programmée.

[1] Voir HAS. Mai 2020. Réponses rapides dans le cadre du COVID-19 – Continuité du suivi des femmes enceintes lors de la levée du confinement
[2] Voir HAS. Mai 2020. Réponses rapides dans le cadre du COVID-19 – Accompagner les enfants et les adolescents dont ceux vivant avec une maladie chronique lors de la levée du confinement


Ces réponses rapides sont élaborées sur la base des connaissances disponibles à la date de leur publication, elles sont susceptibles d’évoluer en fonction de nouvelles données.

Retrouvez toutes les fiches réponses rapides dans le dossier COVID-19.