Share Print

Un document d’information pour faciliter les visites à un proche résidant en EHPAD en toute sécurité

Actualité presse - Posted on Nov 06 2020
November 6, 2020

Face au regain de propagation de la COVID-19, le chef de l’État a annoncé une nouvelle période de confinement qui a débuté le 30 octobre. Il a toutefois affirmé que les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) resteraient ouverts, préservant la possibilité de visites par les proches dans le respect des règles sanitaires. La HAS publie un document pour les familles et les proches afin de les informer et de favoriser leur dialogue avec les professionnels de ces établissements.

Le confinement de la France au printemps dernier s’était appliqué à tous, y compris aux résidents des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Ce confinement a eu des conséquences délétères sur certains résidents, entraînant parfois des syndromes de glissement, et a été mal vécu par leurs familles mises à distance de leur proche. Tirant les enseignements de cette période, le chef de l’État a annoncé que pour ce nouveau confinement qui a débuté le 30 octobre, « les visites restent autorisées en EHPAD, dans le strict respect des protocoles sanitaires ». Sur saisine du ministère délégué chargé de l’Autonomie, la HAS a élaboré et publie aujourd’hui un document d’information à destination des familles rendant visite à un proche résidant en EHPAD. L’objectif est double : informer sur les conditions de ces visites et favoriser le dialogue avec les professionnels.

 

Les personnes âgées, parmi les plus vulnérables à la COVID-19

L’âge moyen des résidents en EHPAD est de 85 ans. Face à la COVID-19, ces personnes cumulent des fragilités, physiques et psychologiques et font partie des personnes les plus à risque de développer une forme grave de la maladie. La propagation rapide du virus touche déjà fortement les lieux de vie collectifs dont les EHPAD.

 

Des consignes strictes, à respecter impérativement

Les visites des proches sont importantes pour les résidents, puisqu’elles vont contribuer à maintenir leur moral et préserver leur bien-être.
Respecter les consignes et les gestes barrières peut parfois sembler difficile, mais c’est indispensable pour éviter la contagion et maintenir la possibilité de ces visites malgré la situation sanitaire. Cela permet de protéger son proche mais également l’ensemble des résidents et les professionnels de l’EHPAD.

Dans ce document d’information, la HAS rappelle les mesures à respecter en amont de la visite en EHPAD (prendre rendez-vous pour programmer sa visite et se renseigner sur les conditions de visite spécifiques à l’établissement) ainsi que celles à suivre en arrivant dans l’établissement et tout au long de la visite :

  • respecter les règles mises en place par l’établissement ;
  • privilégier dans la mesure du possible des vêtements dédiés à cette visite ;
  • se désinfecter les mains avec une solution hydroalcoolique ;
  • porter un masque, si possible chirurgical, en couvrant le nez et la bouche ;
  • renseigner le registre mis en place à l’entrée de l’établissement et signer la charte d’engagement au respect des gestes barrières et au port du masque ;
  • s’installer dans les espaces dédiés aux visites. Les visites en chambre peuvent être autorisées par la direction dans certains cas : résidents ne pouvant pas se déplacer, situation de fin de vie, etc.

La HAS précise qu’un test de dépistage de la COVID-19 ne peut pas être exigé par un établissement pour les visiteurs en EHPAD. La HAS ne recommande la réalisation de tests de détection qu’à l’occasion de dépistages ciblés menés au sein de l’établissement. Par ailleurs, la HAS insiste sur le fait qu’un test négatif peut rassurer à tort et ne doit pas entraîner la suppression des gestes barrières tels que le port du masque et la distanciation physique tout au long de la visite.