Quote this publication Share Print

Réponse rapide dans le cadre de la COVID-19 : Repérage et prise en charge du syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS) post-infectieux

Réponses rapides dans le cadre de la COVID-19 - Posted on Jul 08 2021

mceclip0 - 2020-11-23 19h45m58s

mceclip1 - 2021-07-08 16h50m36s

mceclip3 - 2021-07-08 16h50m51s

mceclip4 - 2021-07-08 16h51m01s

mceclip2 - 2021-07-08 16h50m44s

mceclip5 - 2021-07-08 16h51m10s

mceclip6 - 2021-07-08 16h51m21s mceclip7 - 2021-07-08 16h51m38s mceclip8 - 2021-07-08 16h51m47s mceclip9 - 2021-07-08 16h52m00s mceclip10 - 2021-07-08 16h52m07s mceclip11 - 2021-07-08 16h52m14s

mceclip12 - 2021-07-08 16h52m26s

L’essentiel

Le PIMS est une complication rare mais sévère de l'infection à SARS-CoV-2 qui nécessite une prise en charge hospitalière rapide et adaptée.

  • Réponse rapide n°1 : Évoquer un PIMS chez l'enfant de tout âge devant les signes d'appel suivants : fièvre élevée + altération marquée de l’état général + signes digestifs.

    L'association de ces trois signes est très fréquente dans le PIMS.

    D'autres signes cliniques évocateurs peuvent être associés, notamment un état de choc ou des signes cutanéomuqueux (notamment injection conjonctivale, éruption maculo-papuleuse).

  • Réponse rapide n°2 : Toute suspicion de PIMS implique une prise en charge hospitalière sans attendre les résultats biologiques. Il s’agit d’une maladie grave avec un risque de décompensation cardiaque à la phase aigüe.
  • Réponse rapide n°3 : Un historique d’infection à SARS-CoV-2 dans les 4 à 6 semaines précédentes est un élément évocateur mais son absence n’écarte pas la possibilité d’un PIMS. En effet, un PIMS peut survenir après une forme pauci ou asymptomatique de la Covid-19.
  • Réponse rapide n°4 : La prise en charge du PIMS en milieu pédiatrique hospitalier est toujours multidisciplinaire.
  • Réponse rapide n°5 : Au décours de l'hospitalisation, un suivi spécifique sera adapté selon la sévérité de la présentation clinique et l’existence ou le risque de complications :
    • Pour les patients ayant eu des atteintes spécifiques - notamment cardiaques - le suivi sera rapproché, coordonné et volontiers multidisciplinaire.
    • Pour tous les patients, une consultation, permettra d'évoquer la reprise de la scolarité et de l'activité sportive, et d'informer sur l'opportunité de la vaccination contre le SARS-CoV-2 : non recommandée pour l'enfant atteint.

Contexte

Ces réponses rapides font suite à une saisine du ministère de la Santé en date du 14 mai 2021 afin que la Haute Autorité de santé élabore, au travers d’une approche multidisciplinaire, une conduite à tenir, à destination des professionnels de santé, et principalement à ceux qui interviennent en premier recours, pour la prise en charge et l’orientation des enfants présentant un syndrome inflammatoire multi systémique pédiatrique ou PIMS.

Fin avril 2020, des pédiatres français ont signalé aux autorités sanitaires une augmentation anormale de cas de maladie de Kawasaki – like et des cas de myocardite avec état de choc cardiogénique chez des enfants avec une infection à SARS-CoV-2 récente. Cela a conduit à la mise en place, par Santé publique France et les sociétés savantes de pédiatrie, d’une surveillance active de ces tableaux cliniques atypiques.

Depuis cette date, plusieurs autres cas ont été décrits dans la littérature dans différents pays européens (notamment en Italie, UK, Belgique, Espagne) en Amérique du Nord (notamment aux USA) ainsi qu’en Asie et en Amérique latine.

Le PIMS est une nouvelle entité de maladie inflammatoire systémique chez l’enfant apparue dans le contexte épidémique de l’infection à SARS-CoV-2 en 2020.

Les mécanismes physiopathologiques du PIMS sont mal connus et l'hypothèse d'une réponse immunitaire hyperactive inadaptée, impliquant notamment les cytokines, est décrite dans la littérature.

Il s'agit d'une pathologie rare (en France, 520 cas au 13 juin 2021, dont un décès), et sévère (2/3 des enfants ont été hospitalisés en soins intensifs).

La classification des critères du PIMS publiée par l’OMS[1] en mai 2020 se trouve en annexe 1.

[1] World Health Organization. Multisystem inflammatory syndrome in children and adolescents with COVID-19. Scientific brief [15 May 2020]. Geneva: WHO; 2020. https://www.who.int/news-room/commentaries/detail/multisystem-inflammatory-syndrome-in-children-and-adolescents-with-covid-19 

Ces réponses rapides sont élaborées sur la base des connaissances disponibles à la date de leur publication, elles sont susceptibles d’évoluer en fonction de nouvelles données.

Ces réponses rapides sont fondées sur ce qui apparaît souhaitable ou nécessaire au moment où elles sont formulées. Elles ne prennent pas en compte les capacités d’approvisionnement en équipements de protection individuelle.

Retrouvez toutes les fiches réponses rapides dans le dossier COVID-19.