Share Print

Le Défi iDoc Santé est lancé : découvrez les équipes et leurs projets !

Web page - Posted on Jul 05 2022

La Haute Autorité de santé a lancé le 12 mai dernier le Défi iDoc Santé, avec pour objectif de stimuler le développement de nouveaux usages autour des documents de connaissance sur les produits de santé et les recommandations de bonne pratique. Découvrez les 8 équipes ayant décidé de répondre aux défis lancés par la HAS et ses partenaires.

Logo iDoc Santé 2022 

Huit équipes ont répondu aux défis de la HAS et ses partenaires

Le Défi iDoc Santé s’inscrit dans le cadre de la stratégie données 2021-2024 de la HAS, plus précisément dans son 3ème axe : exploiter plus efficacement les textes.

Sept défis, regroupés en deux familles (créer du lien entre les documents et structurer la connaissance médicale), ont été lancés aux participants par la HAS et ses partenaires : l'Institut National du Cancer (INCa), le ministère chargé de la Santé et l'Agence du Numérique en Santé (ANS).

 

8 équipes ont décidé de répondre à un ou plusieurs défis :

 

DispoMed

L’équipe DispoMed a choisi de répondre au défi 2A : « Positionner les dispositifs médicaux (DM) par rapport à l’ensemble des connaissances formalisées ». Constituée de trois pharmaciens, d’un dermatologue, d’un data scientist et du directeur des systèmes d’information de Vidal, le projet de l’équipe est de créer un site, voire une application, pour décrire, ranger, utiliser et signaler tout ce qui a trait aux dispositifs médicaux. « Il faut améliorer la visibilité des DM, qui sont toujours au second plan par rapport aux médicaments » constate un des membres de l’équipe.


EQUIMED

Les 5 data scientists et 2 pharmaciens membres de l’équipe EQUIMED souhaitent répondre au défi 2D : « Équivalence entre médicaments » grâce à une interface web simple qui permettrait à un pharmacien de proposer à un patient, en cas de rupture d’approvisionnement pour un médicament, un médicament équivalent à sa prescription, qui tiendrait compte de sa situation clinique. « Nous sommes heureux de nous confronter à ces problématiques » confie un des membres d’EQUIMED.


MediSearch

À travers la mise en place d’une base de données regroupant les documents de référence pouvant aider à la prise en charge, l’équipe MediSearch veut permettre aux médecins de premier recours de pouvoir faire face à une situation clinique à laquelle ils n’ont pas été confrontés depuis un certain temps, en leur donnant accès aux dernières recommandations. Avec deux experts en traitement automatique du langage, un data scientist, un médecin et un chef de projet, les membres de MediSearch ont ainsi décidé de répondre au défi 1A : « Identifier les paragraphes de documents de référence se rapportant à une situation clinique ».


Onaos

Composée de data scientists, de professionnels de santé (médecins, pharmacien) et d’un expert en traitement automatique du langage, l’équipe Onaos élabore une application de type Question-Answering pour répondre aux défis 1A « Identifier les paragraphes de documents de référence se rapportant à une situation clinique » et 1C « Relier une fiche de réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) au bon document de bonnes pratiques ». Parmi un corpus de documents de référence de la HAS et de l’INCa stockés dans une base de données, la solution envisagée pourra faire remonter le ou les documents les plus pertinents en fonction d’une recherche par mots clés correspondant aux paramètres cliniques de la situation que le médecin rencontre.


ONCORECO

L’équipe ONCORECO a décidé de répondre au défi 1C, « Relier une fiche de réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) au bon document de bonnes pratiques », en constituant une équipe composée de médecins, d’experts en traitement automatique du langage et d’un chef de projet. Leur objectif : permettre aux oncologues de trouver la dernière recommandation de prise en charge pour le traitement d’un cancer, puis d’identifier les pages du document qui concernent spécifiquement la situation clinique à laquelle ils doivent faire face.


Vera

Les membres de l’équipe Vera, mêlant pharmaciens et data engineers, proposent de répondre au défi 2B « Positionner les médicaments par rapport à l’ensemble des connaissances formalisées » en développant une interface qui présente de façon chronologique l’ensemble des documents liés à un médicament, classés par thématique. Les professionnels de santé pourraient ainsi avoir à disposition l’ensemble des documents de référence concernant un médicament dès qu’ils sont publiés.


360 medics

Composée de 6 data scientists et d’un médecin généraliste, l’équipe 360 medics travaille sur un moteur de recherche médical permettant de répondre aux défis 1A « Identifier les paragraphes de documents de référence se rapportant à une situation clinique » et 1C « Relier une fiche de réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) au bon document de bonnes pratiques ». Le moteur de recherche de 360 medics doit ainsi permettre à un médecin d’accéder rapidement aux documents de référence les plus pertinents à date.


VIRMED

Afin de répondre au défi 2D, « Équivalence entre médicaments », l’équipe VIRMED propose une solution permettant d’afficher les médicaments similaires classés selon leur degré de similarité avec le médicament recherché, mais aussi d’afficher leurs différences par rapport à ce médicament (forme galénique, dosage, voie d’administration, etc.). Constituée de pharmaciens, de médecins, d’informaticiens et de data engineers, l’équipe souhaite permettre aux pharmaciens de pouvoir remplacer un médicament d’une prescription avec un similaire, tout en tenant compte du contexte clinique du patient.

 

 

Des participants impliqués et motivés

Des épreuves, espacées de quelques semaines, jalonnent le temps du Défi afin de proposer aux participants de se concentrer sur certains aspects importants du développement et sur la présentation de leur solution. À l’issue de chaque épreuve, un rendez-vous de la communauté est organisé afin de permettre à chaque équipe de rencontrer les autres participants, l’ensemble des mentors et l’équipe du Défi iDoc Santé, ainsi que d’assister et participer à des animations ludiques.

Le 1er rendez-vous de communauté s’est tenu le 17 juin, avec une intervention de Monique Cavalier, vice-présidente à la commission sur l’impact des recommandations de la HAS, ainsi que la présentation de la première épreuve : remplir un canevas d’étude d’opportunité.

Toutes les équipes ont été rencontrées individuellement pour les aider à se lancer dans leur(s) défi(s). Interrogés sur leur motivation, les participants du Défi iDoc Santé ont mis en avant l’opportunité de « travailler avec des gens qu’ils n’auraient jamais rencontrés autrement » ainsi que leur volonté de « marier les compétences de différents métiers, créer quelque chose de concret en mélangeant les expertises ».

Le Défi iDoc Santé représente « une opportunité pour travailler sur les données ouvertes sur le médicament, pour informer le grand public, qui doit connaître l’ensemble de l’offre de soins, et contrer les publicités dans les pharmacies. Les professionnels de santé aussi sont exposés à la publicité, il faut lutter contre ça ».

« Pour un développeur, c'est un véritable challenge d'analyser de tels textes », « j'espère qu'on pourra aboutir à des solutions qui seront utilisées » ont confié plusieurs participants.

 

Un jury d’experts pour juger les projets

Les équipes ont jusqu’au 30 septembre pour développer et prototyper leur solution.

Chaque équipe présentera ensuite son projet le mercredi 5 octobre au sein de PariSanté Campus, devant un jury constitué d’experts :

  • Laurent Tréluyer : directeur des systèmes d’information de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), président du jury
  • Pascal Charbonnel : médecin généraliste, directeur de EBM France
  • Brigitte Seroussi : professeur des universités - praticien hospitalier, Sorbonne Université

Une cérémonie de clôture, avec remise des prix, viendra terminer cette journée.

 

Retrouvez plus d’information sur le site du Défi iDoc Santé.