English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression

Pour une meilleure utilisation de la Check-list

Après le lancement de la check-list  « Sécurité du patient au bloc opératoire », le bilan est positif sur de nombreux points : elle est connue de la plupart des professionnels travaillant au bloc opératoire, elle est utilisée pour la plupart des interventions et enfin et surtout, les professionnels lui reconnaissent un intérêt certain pour améliorer la sécurité des patients.

Et pourtant, elle n'est pas utilisée de manière optimale, notamment lors du partage des informations au sein de l'équipe pendant la pause préopératoire et pour les prescriptions conjointes avant la sortie du bloc opératoire. À tel point que cette utilisation insuffisante est de nature à compromettre l'efficacité de la check-list dont il convient de rappeler qu'elle est réputée diminuer de 1/3 les complications postopératoires.

Adapter la Check-list pour mieux l'adopter

Pour favoriser une meilleure utilisation, la HAS, ses partenaires professionnels et les représentations des patients recommandent une phase de redéploiement de la check-list par la gouvernance propre des établissements, et notamment les CME et les conseils de bloc opératoire.

Pour une meilleure implantation de la Check-list

Afin de faciliter cette deuxième phase, la HAS et ses partenaires mettent à disposition des établissements différents supports : guides de présentation, fiches synthétiques d’information, supports d'auto-évaluation, grilles d'interview...

 

Documents

Mis en ligne le 10 févr. 2016