English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression

Tests de certification des Logiciels d'Aide à la Prescription hospitaliers

Le scénario de tests de certification en ligne est destiné aux éditeurs des logiciels d'aide à la prescription (LAP) hospitaliers dans la perspective d'une meilleure connaissance des exigences techniques de la certification et d'amélioration continue de la qualité de ces tests.

Le scénario actuel comprend plusieurs séquences :

  • La première décrit les paramétrages à réaliser, caractérisant l'établissement, les médicaments à inscrire au livret thérapeutique et ceux à ne pas inscrire, les prescripteurs et leurs numéros RPPS, les identités de patients et leur historique médicamenteux, leurs caractéristiques physiopathologiques, leurs antécédents ou leurs allergies éventuelles.
  • La seconde décrit les caractéristiques auxquelles le LAP doit être conforme tout au long des tests.
  • Les séquences suivantes, à raison d'une séquence par patient, décrivents les différentes situations à tester.

Ce sénario public ne sera pas directement utilisé pour l'audit de certification. Quatre autres scénarii équivalents à celui-ci mais avec des situations pathologiques et des médicaments différents vont être élaborés et ne seront connus que le jour de l'audit.

L'écriture des scénarii va tenir compte de vos observations. Merci de nous communiquer vos réflexions sur ces tests à : information.medicale@has-sante.fr

Par ailleurs, nous proposons aux éditeurs qui le souhaitent de faire part de leurs observations en testant le scénario public à la HAS. La possibilité de ces séances restera limitée dans le temps et sera fonction de notre disponibilité.

Les tests de certification produits par la HAS ont pour objet d'apprécier techniquement les fonctionnalités des LAP dans différentes situations. Ils n'ont pas pour but de décrire, dénigrer, promouvoir des patients, des praticiens, des pratiques médicales ou des spécialités pharmaceutiques. Certains comportements simulés dans ces tests sont clairement dangereux du point de vue médical ou injustifiables du point de vue médico-économique.

Documents

Mis en ligne le 29 avr. 2013