English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression
Avis de la Commission de la transparence

PALEXIA LP (tapentadol), antalgique opioïde

Substance active (DCI)
  • tapentadol (chlorhydrate de)
NEUROLOGIE - Nouveau médicament

Nature de la demande
Inscription

Avis de la CT du 25 juin 2014

Intérêt clinique faible dans le traitement des douleurs chroniques sévères de l’adulte d’origine cancéreuse ne pouvant être correctement traitées que par antalgiques opioïdes

Intérêt clinique insuffisant dans le traitement de ces douleurs chroniques sévères d’origine non cancéreuse ne pouvant être correctement traitées que par antalgiques opioïdes

 

  • PALEXIA LP a l’AMM dans le traitement des douleurs chroniques sévères de l’adulte, qui ne peuvent être correctement traitées que par des antalgiques opioïdes.
  • Dans les douleurs chroniques sévères d’origine cancéreuse, la supériorité de PALEXIA LP par rapport au placebo et sa non-infériorité par rapport à des doses faibles d’oxycodone LP ont été démontrées avec une faible quantité d’effet et sur des périodes courtes.
  • Dans les douleurs chroniques sévères d’origine non cancéreuse, la supériorité de PALEXIA LP par rapport au placebo a été cliniquement faible.

Service Médical Rendu (SMR)

Faible

le service médical rendu par PALEXIA LP est faible dans le traitement des douleurs chroniques sévères de l’adulte d’origine cancéreuse, qui ne peuvent être correctement traitées que par des antalgiques opioïdes, à l’exception des douleurs d’origine cancéreuse rebelles. 

Insuffisant

le service médical rendu par PALEXIA LP est insuffisant dans le traitement des douleurs chroniques sévères de l’adulte d’origine non cancéreuse, qui ne peuvent être correctement traitées que par des antalgiques opioïdes

 


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

V (absence)

Douleurs chroniques sévères d’origine cancéreuse PALEXIA LP n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V, inexistante) dans le traitement des douleurs chroniques sévères d’origine cancéreuse chez l’adulte, par rapport aux autres opioïdes disponibles. 

 

 

Sans objet

Douleurs chroniques sévères d’origine non cancéreuse : Sans objet.


Documents

Version Anglaise

Code ATC
  • N02AX06
Laboratoire / fabricant
GRUNENTHAL

Présentation

PALEXIA LP 100 mg, comprimé à libération prolongée (code CIS : 61128477)
28 plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 1 comprimé(s) - Code CIP : 3400941925801
PALEXIA LP 150 mg, comprimé à libération prolongée (code CIS : 63013616)
28 plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 1 comprimé(s) - Code CIP : 3400941927980
PALEXIA LP 200 mg, comprimé à libération prolongée (code CIS : 67934219)
28 plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 1 comprimé(s) - Code CIP : 3400941928703
PALEXIA LP 250 mg, comprimé à libération prolongée (code CIS : 61051785)
28 plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 1 comprimé(s) - Code CIP : 3400941929533
PALEXIA LP 50 mg, comprimé à libération prolongée (code CIS : 62688571)
28 plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 1 comprimé(s) - Code CIP : 3400941924859

Mis en ligne le 16 sept. 2014