English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression

Axe : Système d’information

 

Que le système d’information vienne en soutien des nouvelles organisations et pratiques mises en place ou qu’il en soit le déclencheur, cela revient au même ; il est indissociable de ces nouvelles organisations visant à mieux coordonner les différentes interventions. Il facilite la communication entre les professionnels au sein d’une même structure ou entre plusieurs structures de soins, l’identification de façon systématique – et en dehors de  l’urgence de la pratique quotidienne – de groupes de patients pour lesquels un renforcement du suivi serait nécessaire, l’analyse des résultats cliniques ou des processus de soins, etc. Cela implique qu’il soit utilisé de façon à pouvoir exploiter ses différentes fonctionnalités. Une partie d’entre elles suppose de recueillir des données cliniques de manière standardisée.

 

Cliquer sur chaque dimension ci-dessous pour accéder aux 5 caractéristiques :

Sections

 

Dimension : Partage de données

Caractéristiques
  • L'équipe définit et organise les modalités d'échange et de partage de données.
  • L'équipe échange des données par messagerie sécurisée.
  • Avec l'accord du patient, tous les professionnels impliqués dans sa prise en charge ont accès aux informations de son dossier.
  • Le dossier informatique du patient est partagé par tous les professionnels selon les modalités définies par l'équipe.
  • L'équipe utilise les formats standardisés interopérables publiés pour les documents de coordination (volet de synthèse médicale, plan personnalisé de santé [PPS]).


Justification

Le partage d’informations cliniques nécessaires à la continuité et à la coordination des soins est facilité par l’utilisation de l’informatique à condition que :

  • l’équipe se mette d’accord sur les modalités de ce partage (quelles informations ? comment ?) ;
  • l’équipe dispose de moyens ad hoc pour cela en commençant par l’utilisation d’une messagerie sécurisée qui permet de renforcer les échanges et de développer une culture de partage, et en visant un dossier partagé unique à terme.

 


En savoir plus

 

Dimension : Gestion des données cliniques

Caractéristiques
  • L'équipe définit les données à renseigner de façon structurée (codée avec classification).
  • La liste des patients inscrits auprès des médecins traitants de l'équipe peut être produite.
  • La liste de patients souffrant de certaines situations/pathologies données peut être produite.
  • La liste des résultats d'un examen clé pour le suivi des patients d'une de ces listes peut être produite.
  • Des rappels et des alertes sont utilisés (par ex. pour faire des relances sur les examens de dépistage).


Justification

Pour optimiser la prise en charge des patients, les professionnels de santé ont intérêt à pouvoir identifier tous les patients présentant une pathologie donnée (p.e. diabète), voire plus précisément ceux pour lesquels un examen doit être envisagé (p.e. réalisation d'un FO) ou encore ceux dont le résultat d'un examen clinique ou paraclinique indique un mauvais état de santé (p.e. taux d'HbA1c > 8 %). Grâce à cela, pour un patient donné ou pour l'ensemble des patients concernés, ces professionnels peuvent, de manière proactive, programmer la réalisation de l'examen, adresser un rappel, proposer des actions complémentaires à leurs patients (séance d'éducation thérapeutique….), analyser leurs situations lors d'une réunion de concertation pluriprofessionnelle pour optimiser leur prise en charge.

 


En savoir plus

Cusack CM, Knudson AD, Kronstadt JL, Singer RF, Brown AL. Practice-Based Population Health: Information Technology to Support Transformation to Proactive Primary Care (Prepared for the AHRQ National Resource Center for Health Information Technology under Contract No. 290-04-0016.) AHRQ Publication No. 10-0092-EF. Rockville, MD: Agency for Healthcare Research and Quality. July 2010.

 

Dimension : Analyse des pratiques

Caractéristiques
  • Le choix des pratiques analysées est explicite, en lien avec les besoins objectivés par l'équipe.
  • Les référentiels et les indicateurs sont discutés au sein de l'équipe.
  • Les données utilisées pour calculer les indicateurs sont renseignées dans les dossiers patients.
  • Les indicateurs de pratique clinique sont calculés en routine selon des requêtes préétablies et accessibles sous différents formats (individuel, collectif…).
  • Les résultats discutés en équipe conduisent à des actions d'amélioration des pratiques.


Justification

Les indicateurs de pratique clinique permettent l'explicitation et l'évaluation des pratiques, étapes indispensables à leur amélioration, que ce soit dans le cadre de démarches qualité initiées par l’équipe ou dans celui de dispositifs de type « paiement à la performance » . La mesure de ces indicateurs doit reposer sur des données saisies en cours de consultation, pour éviter qu’un temps et une énergie importante soient consacrés à ce travail, limitant alors sa faisabilité.

 


En savoir plus

DPC. Le suivi d’indicateurs de qualité et de sécurité des soins

 

 





Mis en ligne le 03 nov. 2014