Rechercher

L'accréditation en équipe

Mis en ligne le 11/06/15

Intérêt du travail en équipe

La littérature internationale sur ce sujet est homogène : l’équipe de soins, quelle que soit sa définition et son contour, apparaît aujourd’hui comme la pierre angulaire de la construction de la sécurité à l’hôpital. C’est en effet le lieu, à la fois de réussites, quand l’équipe découvre un mode de fonctionnement synergique, et d’échecs, quand des relations humaines perturbées entravent sa performance. Pour obtenir cette cohésion de l’équipe, le changement à opérer est culturel, car il faut refonder les valeurs du « travailler ensemble ».

Pour cela, la HAS développe plusieurs projets convergents sur le travail en équipe (PACTE - certification V2014) dont le lancement de l’accréditation en équipe médicale.

Une notion d'équipe présente dès l'origine

Le socle réglementaire de l'accréditation en équipe existe dans le décret d'origine qui mentionne « l’accréditation des médecins et des équipes médicales exerçant en établissements de santé». L’équipe y est définie comme étant les médecins d’une même spécialité exerçant en établissement de santé.

Définition juridique

La décision HAS définissant les modalités de réalisation de la démarche pour les médecins engagés et d’agrément des organismes dans l’accréditation, a été redéfinie en 2014 et 2015 pour intégrer cette dimension collective (Cf. réglementation).

Un programme réalisé en équipe

Les fondamentaux de l’accréditation sont retrouvés dans l’approche en équipe puisque les médecins mettront en œuvre un programme annuel défini par leur spécialité comportant un volet évaluatif par le repérage, l’analyse et la déclaration d’événements indésirables associés aux soins (EIAS), et un volet cognitif consistant à la mise en œuvre de recommandations et la réalisation d’activités favorisant le développement d’un socle de connaissances partagées. Elle valide donc aussi le développement professionnel continu (DPC) des praticiens.

Ce programme en équipe, identique à celui réalisé par un médecin individuellement pour partie, doit être complété par une dimension de travail collectif, comportant par exemple des actions sur la coordination des acteurs, le partage d’informations, l’harmonisation des pratiques. Les EIAS sont également sélectionnés et analysés par l’équipe en revue de mortalité et de morbidité (RMM), puis déclarés à l’organisme agréé.

A ce titre, il est tout à fait logique que l’équipe de médecins de même discipline associe, dans l’établissement de santé, d’autres professionnels de disciplines et métiers différents, éligibles ou non au dispositif d’accréditation, intéressés par cette démarche collective. Par exemple, une équipe de chirurgiens peut réaliser une analyse d'EIAS en RMM avec des médecins anesthésistes et des paramédicaux.

L’accréditation des médecins et la reconnaissance de l’équipe

L’équipe réalise chaque année une évaluation de sa réponse aux exigences du programme définit par l’organisme agréé. Cette évaluation, examinée par un expert de l’organisme agréé, permet de porter une appréciation externe sur le fonctionnement de l’équipe et sur l’implication individuelle de chaque médecin. Au vu de cette appréciation, la HAS délivre une attestation de réalisation de la démarche d’accréditation en équipe ainsi qu’un certificat individuel d’accréditation aux médecins. Si, par ailleurs, l’organisme agréé est reconnu comme organisme de DPC, les médecins valideront leur DPC.

Les paramédicaux de l’équipe valideront également leur DPC, si l’établissement de santé est lui-même organisme agréé de DPC.

Documents

En savoir +

Tags

Voir aussi