English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression

IQSS 2018 - IAS : Indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS) du thème « Infections Associées aux Soins »

Le thème IAS regroupe les  indicateurs issus du bilan annuel des activités de lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé

Sections

 

Contexte 

En application de l'article R. 6111-8 du code de la santé publique, les établissements de santé remplissent annuellement le bilan défini par l’arrêté du 7 avril 2011 modifié relatif au bilan annuel des activités de lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé. Ils doivent transmettre à la HAS, via la plateforme BILANLIN, un ensemble de données qui lui permettent de calculer les indicateurs de qualité et de sécurité des soins et de suivre leur évolution dans le temps.

 

Campagne 2018 du thème « Infections Associées aux Soins » (IAS)

Le recueil des indicateurs du thème IAS se déroulera du 26 mars au 14 mai 2018 (données 2017).
Il s'agit de la troisième campagne nationale pilotée par la HAS. 

 

Indicateurs « Infections Associées aux Soins » :

Deux indicateurs avec recueil obligatoire des données permettant leurs calculs sont recueillis et diffusés publiquement en 2018 :

Suite à la parution de l’arrêté du 28 février 2018 relatif au bilan annuel des activités de lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé, les documents suivants sont désormais disponibles dans la boîte « Outils » ci-après :

  • le cahier des charges et ses annexes,

Et pour chacun des indicateurs de la campagne :

  • la grille de recueil et les consignes de remplissage ;
  • la fiche descriptive de l’indicateur comportant ses modalités de calcul

 

Tout pour le recueil de la campagne nationale 2018

Accès aux outils de recueil d'un indicateurAccès aux courriers envoyés pour le recueil d'un indicateur

 

 

 

Résultats des campagnes nationales

Après chaque campagne nationale de recueil, la HAS met à disposition pour chaque thème un rapport reprenant les principaux résultats des indicateurs. Ces résultats sont visualisables sous format « interactif ».

 

Perspective 2019 du thème « IAS » : informations aux établissements de santé

Les indicateurs du thème « Infections Associées aux Soins » font l’objet d’une révision par la HAS.
A ce titre, nous vous informons que  les indicateurs ICALIN.2, ICATB.2, ICALISO et ICABMR ne seront plus d’actualités à partir de 2019.
Cependant un certain nombre d’informations seront toujours recueillies à l’occasion du bilan annuel de lutte contre les infections nosocomiales conformément à l’article R.6111-8 du CSP.
La refonte du thème IAS est en cours avec notamment l’élaboration de nouveaux indicateurs de processus qui seront proposés en expérimentation auprès d’établissements volontaires dès le deuxième semestre 2018.

Ces nouveaux indicateurs portent sur les pratiques de prescription des antibiotiques pour les infections courantes, les pratiques de précautions complémentaires contact et la vaccination antigrippale des professionnels de santé.

La thématique hygiène des mains reste prioritaire et à ce jour ICSHA.3 est le seul indicateur proposé. Il est nécessaire de trouver d’autres façons d’évaluer cette thématique.

Enfin, un premier indicateur de résultats pour le thème IAS sera prochainement mis à disposition des établissements de santé. Il s’agit de la mesure des « Infections du Site Opératoire après pose de prothèse totale de hanche –hors fracture- ou de genou : ISO_ORTHO ».

 

Journée mondiale « hygiène des mains » du 5 mai 2018

A l’occasion de la journée mondiale de l’hygiène des mains, et de l’opération « mission mains propres » du 5 mai du ministère de la santé, la HAS rappelle l’importance de cette pratique dans la prévention des infections associées aux soins.
ICSHA.3 mesure la consommation de produits hydro-alcooliques (PHA) , et reflète ainsi le niveau d’application de l’hygiène des mains par la technique de friction hydro-alcoolique qui remplace dans la plupart des circonstances le lavage des mains à l’eau et au savon.
L’utilisation large des PHA, technique à la fois rapide et efficace, améliore la maitrise du risque de transmission croisée de microorganismes manuportés et contribue ainsi à la diminution du taux d’infections associées aux soins et de la dissémination des bactéries multirésistantes et hautement résistantes émergentes. Le volume minimal de PHA à délivrer au sein de l’établissement est défini en fonction de l’activité par type de soins et du nombre minimal de frictions recommandées pour chacune de ces activités par jour et par patient.
Pour plus d’informations sur l’hygiène des mains, vous pouvez consulter les recommandations de la Société Française d’Hygiène Hospitalière et de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Mis en ligne le 07 mai 2018