icone-retour-accueil  > En Établissements  >  28 avril 2017 – Journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail

28 avril 2017 – Journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail

01.01.2017

La HAS a publié des travaux menés avec l'Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) sur la qualité de vie au travail dans les établissements de santé.

L'institution continue de porter le sujet en ayant fait de la qualité de vie au travail un des thèmes de la certification des établissements de santé, notamment à travers le Compte qualité.

Une revue de littérature a été publiée montrant le lien entre les conditions de travail et la qualité des soins. Elle révèle aussi comment des démarches de qualité de vie au travail permettent d’améliorer à la fois le bien être des professionnels, la satisfaction des patients et une meilleure qualité des soins et de sécurité du patient.

Par ailleurs, des expérimentations sont en cours, animées par les associations régionales pour l'amélioration des conditions de travail (Aract), soutenues par les agences régionales de santé (ARS). Les résultats de ces expérimentations seront publiées à l'automne 2017.

 

Usage de la contention en psychiatrie : vécu soignant et perspectives éthiques

22.04.2014

On observe un retour de l’usage des contentions en psychiatrie. Cette pratique soulève des questions au regard de l’éthique.

groupe discussion ecoute soutien

Compte qualité dans SARA®

29.10.2014

Afin de faire du Compte Qualité un véritable outil de valorisation et de suivi de votre dispositif de gestion des risques, la HAS a développé un logiciel vous permettant de réaliser et de suivre votre Compte Qualité...

Logo Sara

Le rapport de visite - Saisie des observations

07.07.2015

Les développements des fonctionnalités dédiées à la saisie et au traitement des observations sont en cours de finalisation.

logo SARA

Fibromyalgie de l’adulte : favoriser une prise en charge précoce et graduée

01.06.2011

En 2011, la HAS a réalisé un travail sur la fibromyalgie. Anne-Françoise Pauchet-Traversat, du service des maladies chroniques et des dispositifs d’accompagnement des malades, nous expliquait les spécificités de la prise en charge de cette maladie.

Medecin auscultant un patient