English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression
Avis sur les Médicaments

IMBRUVICA (ibrutinib), inhibiteur de tyrosine kinase de Bruton (BTK)

Substance active (DCI)
  • ibrutinib
CANCEROLOGIE - Nouveau médicament et avis d'efficience

Nature de la demande
Inscription

Avis de la CT du 17 juin 2015

Progrès thérapeutique modéré dans la leucémie lymphoïde chronique en deuxième ligne et plus, et en première ligne en cas de délétion 17p ou mutation TP53

 Progrès thérapeutique mineur dans le lymphome à cellules du manteau en rechute ou réfractaire

 

 

»  IMBRUVICA a l’AMM dans 2 indications :

- le traitement des adultes atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC) ayant reçu au moins un traitement antérieur, ou en première ligne en cas de délétion 17p ou de mutation TP53 chez les patients pour lesquels une immuno-chimiothérapie est inadaptée ;

- le traitement des adultes atteints d’un lymphome à cellules du manteau (LCM) en rechute ou réfractaire.

»  En traitement de la LLC, en 2ème ligne et plus, IMBRUVICA a montré une amélioration de la survie sans progression et de la survie globale par rapport à ARZERRA (ofatumumab). En 1ere ligne de traitement des patients ayant une délétion 17p ou mutation TP53, les données d’efficacité sont limitées.

»  Dans le LCM en rechute ou réfractaire, l’apport thérapeutique a été observé dans une étude non comparative fondée sur le taux de réponse globale, après 2 échecs ou plus, IMBRUVICA en monothérapie est un traitement de recours chez les patients atteints de LCM en rechute ou réfractaire.

 

 

Service Médical Rendu (SMR)

Important

Le service médical rendu par IMBRUVICA est important dans les indications « traitement des patients adultes atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC) ayant reçu au moins un traitement antérieur, ou en première ligne en cas de délétion 17p ou de mutation TP53 chez les patients pour lesquels une immuno-chimiothérapie est inadaptée » et « traitement des patients adultes atteints d’un lymphome à cellules du manteau (LCM) en rechute ou réfractaire ».


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

III (modéré)

IMBRUVICA en monothérapie, au même titre que ZYDELIG en association au rituximab, apporte une amélioration du service médical rendu modérée (ASMR III) dans la stratégie de prise en charge des patients adultes atteints d’une LLC en échec à au moins un traitement antérieur, ou en première intention chez les patients présentant une délétion 17p ou une mutation TP53 et pour lesquels une immuno-chimiothérapie n’est pas appropriée.

IV (mineur)

IMBRUVICA apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la stratégie de prise en charge des patients adultes atteints de lymphome du manteau en rechute ou réfractaire.


Ce produit fait l'objet de trois avis d'efficience rendus par la commission évaluation économique et de santé publique les 7 avril 2015 et 14 juin 2016

Documents

Analyse economique

Version Anglaise

Code ATC
  • L01XE27
Laboratoire / fabricant
JANSSEN-CILAG

Présentation

IMBRUVICA 140 mg, gélule (code CIS : 63012197)
flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 120 gélule(s) - Code CIP : 3400927949906
flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 90 gélule(s) - Code CIP : 3400927949845

Mis en ligne le 12 nov. 2015