English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression
Recommandation de santé publique

Place des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) dans la stratégie de dépistage de l’hépatite B

Date de validation
juillet 2016

La Haute Autorité de Santé, à la demande de la Direction Générale de la Santé (DGS), émet des recommandations sur la place des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) dans la stratégie de dépistage de l’hépatite B.

La stratégie de dépistage de l’hépatite B cible les personnes particulièrement à risque d’être infectées et repose actuellement sur la détection des 3 marqueurs de l’infection à VHB (Ag HBs, Ac anti-HBs, Ac anti-HBc) par méthode immuno-enzymatique (Elisa) à partir d’un prélèvement veineux.

La majorité des TROD VHB développés actuellement détectent uniquement l’Ag de surface du virus de l’hépatite B (Ag HBs) ce qui permet d’identifier uniquement les individus porteurs du virus de l’hépatite B et non les personnes exposées au risque n’ayant jamais eu de contact avec le virus afin de leur proposer une vaccination.

Si les performances du seul TROD Ag HBs commercialisé en France sont jugées suffisantes, elles demeurent moindres sur sang capillaire et imposent une confirmation sérologique systématique en cas de positivité.

Le dépistage par TROD VHB (Ag HBs) ne peut donc aucunement se substituer au dépistage biologique.

Ainsi, la HAS recommande l’utilisation des TROD VHB comme un outil de dépistage complémentaire au dépistage biologique classique (qui reste la méthode de référence) dès lors qu’ils facilitent l’accès au dépistage dans un cadre médicalisé et non médicalisé, y compris pour les populations particulièrement exposées, insuffisamment rejointes par le dispositif classique de dépistage telles que : les personnes originaires de zone de forte et moyenne endémie, les usagers de drogue, les personnes déjà infectées par le VIH ou le VHC et ne faisant pas l’objet d’un suivi médical, les personnes détenues, les travailleur-se-s du sexe, les personnes les plus isolées, vulnérables et en situation de précarité fréquentant les centres tels que les PASS, les CAARUD, les CSAPA, les milieux associatifs, les lieux d’assistance médico-sociale, de re-socialisation, ou les populations marginalisées difficiles à atteindre en dehors d’actions spécifiques « hors les murs ».

La HAS recommande également le développement d’une stratégie de dépistage combinée du VIH/hépatites B et C, au sein de ces populations, en s’appuyant sur les TROD. Elle considère que le dépistage par TROD doit s’inscrire dans un objectif plus global d’éducation pour la santé, de réduction des risques et des dommages et constitue une opportunité de contact avec le système de santé permettant de diffuser les messages généraux de prévention vis-à-vis de ces infections et de rappeler, tant pour les personnes dépistées que pour leur entourage, l’intérêt d’une vaccination contre l’hépatite B.

Outre les exigences règlementaires et de qualité définies, la HAS préconise que les conditions de réalisation de ces tests rapides soient de nature à optimiser l’efficience du dispositif de dépistage par TROD et, à ce titre, considère que le ciblage des populations et l’articulation entre les structures de dépistage et les réseaux de soins et de structures médico-psychosociales sont essentiels.

La HAS préconise également une généralisation du dispositif à un plus grand nombre d’associations volontaires et l’élargissement à d’autres acteurs et considère primordial d’assurer un système de financement pérenne et équitable de ce type de dépistage quels que soient les acteurs.

Enfin, la HAS recommande de poursuivre le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre de l’offre de dépistage combiné par TROD VIH/VHC/VHB sur l’accès aux soins et au système médico-psycho-social et juge nécessaire de mettre en œuvre des études permettant de documenter l’impact du dépistage par TROD sur le pronostic des infections et l’efficience du dispositif de dépistage.


 

Documents

Version Anglaise

Mis en ligne le 06 juil. 2016