English version

Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience

Recherche

Avancée
impression

Sécurité des patients et soins de ville

En ville comme en établissement de santé, la sécurité des patients doit être la préoccupation majeure de tous les  professionnels de santé. Même s’ils sont souvent de nature différente, les évènements indésirables associés aux soins (EIAS) surviennent tous les jours, et beaucoup d’entre eux sont évitables.

Dans le cadre du Programme National pour la Sécurité du Patient (PNSP), la HAS est en charge de 25 actions dont 13 concernent plus particulièrement les professionnels de santé en ville. Parmi les actions spécifiques à la ville, il faut mentionner le questionnaire évaluant le niveau de culture de sécurité adapté aux médecins généralistes, les documents en rapport avec les EIAS (définition, analyse et grilles d’analyse), les quizz de formation ainsi que la traduction en français du guide de l’OMS,  auquel la HAS a participé, et qui fournit tout le matériel pédagogique pour enseigner aux professionnels de santé les fondamentaux de la sécurité des patients.

 

Développer la culture de la sécurité en ville

  • Qu’est-ce qu’un événement indésirable ?

La définition utilisable en ville retenue par la HAS est celle utilisée par l’étude Esprit : « Un événement indésirable est un événement ou une circonstance associé aux soins qui aurait pu entraîner ou a entraîné une atteinte  pour un patient et dont on souhaite qu’il ne se reproduise pas».

  • Pourquoi parler d’un EIAS plutôt que d’erreur ?

L’erreur humaine ne suffit pas à expliquer pourquoi les EIAS surviennent. La multiplicité des acteurs qui interviennent autour du patient, leurs interactions, la complexité des mécanismes ayant concouru à l’évènement favorisent cette erreur. Ainsi, en amont de l’erreur, il faut comprendre les dysfonctionnements en œuvre et identifier toutes les causes profondes qui vont favoriser la survenue de l’accident. Ces causes ne se révèlent que lors d’une analyse approfondie, appelée aussi analyse systémique. Confronté à un EIAS, le professionnel de santé ne doit pas rester seul ni se contenter d’une analyse superficielle qui s’arrêterait à la cause immédiate (« qui est le responsable ?»). C’est avec d’autres professionnels, qu’il doit analyser l’EIAS, rechercher les causes profondes qui ont contribué à la survenue  de cet évènement et identifier des défaillances systémiques qu’il faudra corriger.

  • Comment analyser un EIAS ?

La méthode idéale pour ce type analyse est celle des revues de morbidité et de mortalité (RMM). C’est un dispositif d’analyse collective, rétrospective et systémique de cas marqués par la survenue d'un décès, d’une complication, ou d’un évènement qui aurait pu causer un dommage au patient, et qui a pour objectif la mise en œuvre et le suivi d'actions pour améliorer la prise en charge des patients et la sécurité des soins.
L'analyse systémique, menée lors de la RMM, est une analyse globale de la situation, prenant en compte tous les éléments (organisationnels, techniques et humains) en interaction ayant contribué à la prise en charge d'un patient. De ce fait, elle permet de dépasser la seule réflexion centrée sur un ou des individus. Il s'agit de décrire les faits et d'analyser des situations s'étant produites, pour apprendre et comprendre, sans porter de jugement sur les personnes, ni rechercher un coupable ou un responsable. A l'issue de cette analyse, des enseignements sur les forces et les vulnérabilités existantes peuvent être tirés afin de mener des actions d'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. La HAS favorise son déploiement auprès des soignants qui exercent en établissement de soins et en libéral.
Pour participer à un groupe RMM, les professionnels peuvent se renseigner auprès des instances ressources pour connaitre l’existence de groupes déjà constitués et/ou pour en initier de nouveaux. Citons notamment les agences régionales de santé (ARS), les unions régionales des professionnels de santé (URPS), les ordres professionnels.

 

Méthodes et outils

 

À venir : document sur l’erreur de diagnostic et sur les trigger tools.

Documents

Mis en ligne le 15 Feb 2016