English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression

Développer la culture de sécurité

 

Le terme de « culture de sécurité » apparait pour la première fois dans le rapport que des experts du Groupe consultatif international pour la sûreté nucléaire (INSAG), intitulé «Rapport récapitulatif sur la réunion d'analyse de l'accident de Tchernobyl » ont rendu à propos de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Ce terme s’est imposé par la suite dans l’agenda de toutes les industries dans lesquelles des risques doivent être gérés.

 

La culture de sécurité se forge le plus souvent avec l’expérience, au contact avec les patients. Pourtant les concepts qui sous-tendent la sécurité des patients sont maintenant largement développés et leur connaissance permettrait d’acquérir cette culture de sécurité beaucoup plus rapidement. L’enseignement de ces concepts à un stade précoce de la formation des futurs professionnels devrait être une priorité.

Pour répondre à cette priorité, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié en 2011 un guide pédagogique destiné à tous les professionnels de santé. Ce guide est maintenant disponible en français. Outre le fait qu’il stabilise des concepts à l’origine rédigés en anglais, il a vocation à être utilisé dans toutes les régions du monde. Parler à l’échelle mondiale dans un langage compris par tous, constitue à coup sûr une avancée significative pour améliorer la sécurité des patients.

 

Lorsqu'on recherche dans la littérature scientifique internationale les actions et/ou méthodes susceptibles d'améliorer la culture de sécurité, une démarche apparaît de manière récurrente : les safety walkrounds ou Rencontres sécurité (traduction française retenue par le groupe de travail).

Le guide « Rencontres sécurité - un partenariat entre les équipes et la gouvernance » accompagné d’outils pratiques est ainsi proposé par la HAS pour mettre en œuvre cette démarche.

Mis en ligne le 17 déc. 2018