English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression
Avis sur les Médicaments

AVASTIN (bevacizumab), anticorps monoclonal - (colorectal 1ère ligne)

Substance active (DCI)
  • bévacizumab
CANCEROLOGIE - Mise au point

Nature de la demande
Réévaluation ASMR

Avis de la CT du 20 avril 2016

Pas d’avantage clinique démontré en 1ère ligne du cancer colorectal métastatique par rapport à des traitements anti-EGFR (VECTIBIX ou ERBITUX) dans le cadre d’une association à une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine, en cas tumeur RAS non muté.

 Progrès thérapeutique mineur en association à une chimiothérapie par rapport à cette même chimiothérapie administrée seule en 1ère ligne de traitement, en cas de tumeur RAS muté

 

  • Dans le cancer colorectal, AVASTIN a l’AMM, en association à une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine, chez les adultes atteints de cancer colorectal métastatique,
  • En cas de tumeur RAS non muté, l’absence de supériorité a été confirmée en termes de survie de AVASTIN par rapport à un antiEGFR, associés à la chimiothérapie à base de fluoropyrimidine.
  • En cas de tumeur RAS muté, l’ajout d’AVASTIN à la chimiothérapie versus la chimiothérapie seule a permis un gain en survie globale, observé uniquement dans l’étude pivot et un gain en survie sans progression dans 2 études sur 3 (gain de 1,4 à 4 mois).



 


Service Médical Rendu (SMR)

Important

Le service médical rendu par AVASTIN reste important dans l’indication traitement de 1ère ligne du cancer colorectal.


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

IV (mineur)

Au vu des résultats des nouvelles études cliniques disponibles, la Commission considère qu’un traitement par AVASTIN, associé à une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) par rapport à la chimiothérapie seule en cas de tumeur RAS muté (gain en survie sans progression noté dans deux études sur trois avec une amplitude allant de 1,4 à 4 mois).

V (absence)

Au vu des résultats des nouvelles études cliniques disponibles, la Commission considère qu’un traitement par AVASTIN, associé à une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge de 1ère ligne du cancer colorectal métastatique par rapport à des traitements anti-EGFR (VECTIBIX ou ERBITUX) associés à une chimiothérapie en cas tumeur RAS non muté (absence de supériorité versus un antiEGFR tous deux associés à la chimiothérapie à base de fluoropyrimidine dans deux études).


Documents

Version Anglaise

Code ATC
  • L01XC07
Laboratoire / fabricant
ROCHE SAS

Présentation

AVASTIN 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion (code CIS : 60391646)
1 flacon(s) en verre de 16 ml - Code CIP : 3400956620135
1 flacon(s) en verre de 4 ml - Code CIP : 3400956620074

Mis en ligne le 14 oct. 2016
Le Webzine de la HAS
Accès au Webzine de la HAS

Vos interlocuteurs

Évaluation des médicaments

medicament Rechercher un médicament

Médicaments - Dernières publications

 medicaments.social-sante.gouv.fr