icone-retour-accueil  > En Établissements  >  Certification et démarches synchronisées – Expérience concluante en Bretagne

Certification et démarches synchronisées – Expérience concluante en Bretagne

14.10.2016
Mots clés : 

Cinq centres hospitaliers des Côtes d’Armor (Guingamp, Lannion-Trestel, Paimpol, Saint-Brieuc et Tréguier) ont mené, pour leur certification, des démarches synchronisées. Il s’agit là de la toute première expérience du genre. Explications de Laurence Garo, cheffe du service de certification des établissements de santé à la HAS et de Philippe Laly, adjoint du service.

Communauté hospitalière de territoire (CHT) d’Armor : une coopération depuis 2012

Depuis plusieurs années, les centres hospitaliers de Guingamp, Lannion-Trestel, Paimpol, Saint-Brieuc et Tréguier coopèrent, échangent, mutualisent leurs compétences pour conforter et développer une offre hospitalière publique de proximité et de qualité.

La CHT d’Armor, constituée fin 2012, s’est dotée d’un projet médical de territoire, levier essentiel de convergence des projets médicaux. Pensée sur la base d’une organisation de soins en filières, reposant sur le principe de subsidiarité, la CHT (aujourd’hui groupement hospitalier de territoire GHT) s’appuie sur 14 filières structurantes (filières chirurgicales, urgences, périnatalité, filière digestive et oncologie médicale, soins de suite et de réadaptation, gériatrie, imagerie médicale, biologie médicale, néphrologie-hémodialyse, neurologie-AVC et plaies chroniques).

Soucieux de mettre en cohérence ces développements et la démarche qualité et gestion des risques, les directions des cinq établissements de la CHT ont opté pour la synchronisation de leurs démarches de certification.

Un dispositif adapté aux groupements d’établissements

Afin d’accompagner la certification des groupements d’établissements de santé, publics ou privés, la HAS propose une approche souple et personnalisée.
De façon volontaire, les établissements rattachés à un groupement peuvent demander la synchronisation de leurs démarches, de tout ou partie de leurs composantes. Ce dispositif consiste à resserrer le calendrier des visites et à faire progressivement converger les comptes qualité en travaillant conjointement des thématiques partagées et choisies par les établissements. L’objectif est de lier au mieux la démarche de certification aux orientations qu’ensemble ils déterminent.
Pour la CHT d’Armor, les visites se sont échelonnées d’avril à septembre 2016. Les établissements se sont accordés pour travailler ensemble 5 thématiques : le management de la qualité et la gestion des risques, le parcours patient, le système d’information, la gestion des ressources humaines et la biologie médicale).

Une expérience positive pour les établissements

Lors de leur bilan, les établissements ont souligné les bénéfices manifestes de ces démarches synchronisées. L’approche communautaire a selon eux contribué à renforcer la logique du « travailler ensemble ». L’approche processus et la méthode des « patients traceurs » ont permis de valoriser la dimension territoriale déployée au bénéfice du patient, notamment dans les parcours interétablissements. En effet, les parcours patient réalisés en visite ont pris tout leur sens en s’affranchissant des frontières traditionnelles des établissements.
Le regard porté sur les filières a permis d’éprouver la fiabilité des coopérations, notamment médicales.

 

Prochaine étape : être fins prêts pour une démarche commune

Ces démarches synchronisées ont permis de capitaliser sur les expériences de chacun, de décloisonner plus encore et d’inciter les acteurs à poursuivre dans la voie de la coopération avec pour objectif partagé d’améliorer la structuration de l’offre territoriale au bénéfice du patient et ainsi de se préparer à la prochaine visite de certification qui en 2020 sera commune à l’ensemble des établissements du GHT avec l’élaboration d’un seul compte qualité et la réalisation d’une seule visite.