English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression
Avis sur les Médicaments

MYLERAN (busulfan), antinéoplasique

Substance active (DCI)
  • busulfan
CANCEROLOGIE - Mise au point

Nature de la demande
Renouvellement d'inscription

Avis de la CT du 14 décembre 2016

Intérêt clinique insuffisant dans la leucémie myéloïde chronique et dans les protocoles de conditionnement à la greffe de cellules souches

 

  • MYLERAN (busulfan par voie orale) a l’AMM dans le traitement de la leucémie myéloïde chronique en cas de résistance ou de contre-indication aux autres traitements et pour la préparation à la transplantation des cellules souches hématopoïétiques.
  • Dans les protocoles de conditionnement à la greffe de cellules souche, MYLERAN n’a plus de place dans la stratégie thérapeutique en raison de la toxicité plus importante de la forme orale de busulfan que de la forme intraveineuse.
  • Dans la leucémie myéloïde chronique, en 2eme ligne et plus, MYLERAN n’a plus de place dans la stratégie thérapeutique en raison de la présence d’alternatives plus efficaces et mieux tolérées.

Service Médical Rendu (SMR)

Insuffisant

Le service médical rendu par MYLERAN 2 mg, comprimé, est insuffisant pour justifier le maintien de la prise en charge par la solidarité nationale dans l’ensemble des indications de l’AMM.


Documents

Version Anglaise

Code ATC
  • L01AB01
Laboratoire / fabricant
HAC PHARMA

Présentation

MYLERAN 2 mg, comprimé pelliculé (code CIS : 64700734)
1 flacon(s) en verre brun de 25 comprimé(s) - Code CIP : 3400936923171

Mis en ligne le 10 mai 2017